mylovehair.com
Infos Mode

8 étapes pour faire évoluer votre marque de mode vers un e-commerce durable


Le développement durable est l’affaire de tous et tout le monde semble chercher des moyens d’équilibrer la protection de l’environnement, l’équité sociale et la viabilité économique.

Des recherches récentes ont montré que 62% de la génération Z préfèrent acheter auprès de marques durables et 72% sont plus susceptibles d’acheter auprès d’une entreprise qui contribue à des causes sociales.

La consommation éthique et durable devient l’une des principales considérations pour de nombreux acheteurs, et donc pour l’industrie du e-commerce. Alors, que peuvent faire les détaillants du monde de la mode pour commencer à rendre leur activité en ligne plus durable ?

1. Mettre en œuvre une expédition et une collecte des parcelles durables.

Selon une étude récente (eMarketer), 75 % des acheteurs numériques britanniques ont l’intention d’acheter davantage auprès de détaillants et de marques qui rendent leurs processus de livraison et de retour plus durables. En parallèle, la demande d’expédition rapide dans le commerce électronique n’a jamais été aussi élevée. Trouver le bon équilibre n’est pas facile.

Les consommateurs veulent que les détaillants et les marques agissent de manière transparente, responsable et proposent des solutions pratiques, qu’il s’agisse de maintenir des prix abordables, d’offrir de nouvelles options de livraison, de soutenir les magasins locaux ou de rendre leurs propres opérations plus respectueuses de l’environnement.

L’option de collecter facilement en magasin ses articles est l’une des choses que les détaillants peuvent faire pour encourager les achats selon nombre des répondants à une récente enquête menées par Paypal et BigCommerce.

Une autre façon de rendre vos pratiques d’expédition plus durables est de réduire les retours de marchandises, car être expédié dans les deux sens double évidemment l’impact. Fournissez des descriptions de produits claires et des informations précises concernant les dimensions (le cas échéant) pour vous assurer que les clients savent exactement ce qu’ils vont obtiennir. Vous pouvez également adapter votre politique de retour pour décourager les clients d’acheter, par exemple, plusieurs tailles d’un article pour voir ce qui leur convient le mieux.

2. Réduire les emballages.

Faire des efforts concrets pour réduire les déchets d’emballages liés au e-commerce peut avoir un impact significatif sur l’empreinte de votre entreprise. Cela peut impliquer d’acheter des boîtes de différentes tailles pour s’adapter aux articles plus petits. Les boîtes trop grandes non seulement gaspillent de l’espace, mais nécessitent également plus de matériel d’emballage pour protéger les articles.

Saloni Doshi, PDG du vendeur d’emballages compostables et biodégradables EcoEnclose, explique pourquoi proposer des emballages de taille appropriée est une partie importante de leur activité :

« Nous voulions avoir une offre qui permette aux gens d’avoir des cartons 100% recyclés, mais aussi des cartons découpés sur mesure pour leurs besoins (et s’assurer qu’ils n’ont pas à expédier d’excès d’air) qui soient aussi imprimables. Nous avons également investi dans la possibilité d’imprimer sur mesure à des volumes assez faibles. »

3. Mettre en place des politiques de recyclage.

En plus de dimensionner les boîtes et l’emballage à la taille de l’article expédié, les entreprises peuvent également réduire les déchets en choisissant des matériaux plus durables.

En utilisant des boîtes en carton et des enveloppes recyclables et en facilitant le processus de recyclage pour les clients, les entreprises peuvent réduire considérablement la quantité de déchets qu’elles produisent.

4Ocean est un détaillant en ligne dont l’ensemble du modèle commercial est axé sur la durabilité. Ils vendent des bracelets et des vêtements, mais se consacrent également à reverser leurs bénéfices pour aider à nettoyer les océans du plastique qui s’y trouvent. Naturellement, ils s’engagent pour le développement durable dans tous les aspects de leur activité, des produits à l’emballage.

4. Réduire le gaspillage d’énergie.

C’est un peu en dehors du e-commerce lui-même, mais comme les frontières entre les achats hors ligne et en ligne s’estompent, vos pratiques commerciales globales, y compris la gestion de vos magasins et entrepôts, doivent également faire partie d’une stratégie durable. Apporter des changements simples tels qu’éteindre l’équipement lorsqu’il n’est pas utilisé, investir dans un éclairage à faible consommation d’énergie et réduire la température dans vos bureaux et magasins peut réduire considérablement les factures d’énergie.

La première étape pour réduire le gaspillage d’énergie dans l’infrastructure de votre entreprise consiste à effectuer un audit énergétique pour déterminer où des réductions peuvent être effectuées. Vous pouvez ensuite commencer à apporter des modifications en fonction de ce qui sera le levier le plus simple avec l’impact global le plus élevé.

5. Ajouter des produits qui encouragent la durabilité.

Une façon de faire de la durabilité un élément clé de votre entreprise est d’inclure des produits axés sur ce principe même dans votre offre, d’autant plus qu’un marché croissant de clients est intéressé par ce genre de produits.

Cela peut se traduire par l’offre d’alternatives plus écologiques aux produits existants ou qui résolvent des problèmes permettant à chacun de vivre de manière plus durable. Par exemple, le détaillant de sous-vêtements basé au Royaume-Uni Heist Studios a créé The Eco Lace Collection composée de tissus 100 % recyclés et recyclables, conformément à leur engagement envers le confort de leurs clients et envers la planète.

En incluant dans votre gamme des produits qui aident les gens à vivre de manière plus durable, vous ouvrez votre entreprise à une large clientèle avide de tels produits.

6. Proposer des frais de service compensatoires lors du paiement.

Un moyen efficace d’équilibrer certains des inconvénients environnementaux accumulés depuis la création jusqu’à l’achat de votre produit consiste à acheter des compensations de carbone. Essentiellement, les compensations sont des mesures conçues pour équilibrer la quantité de dioxyde de carbone produite en investissant un montant égal dans des projets liés à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Début 2019, le marketplace de l’artisanat Etsy a annoncé qu’il serait la première entreprise mondiale de e-commerce à compenser complètement les émissions de gaz à effet de serre produites par les expéditions de leurs vendeurs.

Votre entreprise peut faire des investissements dans les compensations une partie de votre budget. Cependant, vous pouvez également permettre aux clients de vous aider en offrant aux acheteurs en ligne des frais de compensation facultatifs. Assurez-vous de choisir un projet de compensation carbone réputé pour ces fonds collectés. Il existe des intégrations comme Cloverly qui peuvent simplifier l’offre de compensations carbone lors du règlement.

7. Utiliser un site de vente en ligne tiers pour revendre vos marchandises d’occasion.

Une des dernières étapes en adéquation avec les tendances de consommation actuelles de l’industrie de la mode est d’aider vos clients à donner une seconde vie à vos produits. En règle générale, les produits passent de la création à l’utilisation puis à la destruction de manière linéaire. Des efforts sont déployés pour transformer cela en ce que l’on appelle l’économie circulaire.

L’économie circulaire consiste à donner une seconde vie aux produits en les incitant à être transmis à un deuxième ou à un troisième propriétaire après que le premier s’en soit lassé.

Les sites de revente en ligne et les réseaux de particulier à particulier tels que Vinted qui permettent aux consommateurs d’acheter des vêtements et des accessoires d’occasion gagnent en popularité, en particulier parmi les acheteurs de la génération Z. Vous pouvez encourager vos clients à participer à l’économie circulaire en leur offrant des opportunités de revendre des produits ou d’acheter des produits recyclés. Par exemple, le vendeur de vêtements d’extérieur Patagonia propose un emplacement sur son site Web appelé Worn Wear où les utilisateurs peuvent envoyer leurs anciens vêtements de la marque en échange d’un crédit pour leur futurs achats.

8. Mettez à jour votre éthique de marque.

Une fois que vous avez mis en pratique les actions ci-dessus, assurez-vous de mettre à jour votre philosophie de marque et storytelling sur vos supports de marketing. Votre éthique de marque renseigne vos clients sur qui vous êtes en tant qu’entreprise et les valeurs qui vous sont chères. Cela peut impacter la façon dont vos clients vous perçoivent. Une marque durable est une marque qui a pris une position claire sur ce sujet et a adopté des pratiques environnementales et/ou sociales cohérentes pour soutenir cela.

En tant qu’entreprise de e-commerce, cette éthique doit se refléter sur votre site et vos canaux. Elle peut être systématiquement véhiculé par une déclaration forte sur votre site Web, vos articles de blog, vos réseaux sociaux et tout votre contenu.

Olive, une marque de vêtements contemporains basée au Royaume-Uni, en est un exemple. Ils incluent une déclaration sur leur concentration sur les pratiques éthiques et durables à la fois dans leur page « À propos de nous » et dans une page autonome plus longue « Conscience d’entreprise » :

« Nous sommes conscients que nous faisons partie d’une chaîne qui commence par l’agriculture et la production de fil et se termine par le style ; nous prenons au sérieux nos propres responsabilités au sein de cette chaîne et progressons en étant sensibles aux considérations éthiques qui nous préoccupent, ainsi que nombre de nos clients. »

Prêt à faire partie du mouvement ?

Le besoin croissant d’une industrie de la mode plus durable n’est pas nouveau, mais c’est une préoccupation grandissante pour les commerçants tout comme les consommateurs.

Une éthique de marque consciente et des produits durables ne sont presque plus une option pour les détaillants tandis que le pouvoir d’achat des nouvelles générations soucieuses de l’environnement augmente. Heureusement, les coûts plus élevés associés aux produits respectueux de l’environnement ne préoccupent pas autant la génération Z – 73% sont prêts à payer plus pour des produits durables – ce qui signifie qu’il est plus facile que jamais pour les détaillants de rendre leurs activités plus durables tout en restant viables économiquement.

Que vous fassiez vos premiers pas ou que vous soyez déjà très engagé dans des pratiques de développement durable, BigCommerce et ses nombreux partenaires sont peut-être les alliés dont vous avez besoin ; visitez bigcommerce.fr



Source link

Autres articles

Pourquoi la collection haute couture de Balenciaga par Demna Gvasalia est-elle disruptive ?

info mode

« L’empreinte carbone d’un carat de diamant équivaut à deux iphones et demi »

info mode

La mort du couturier japonais Kenzo Takada

info mode

Asos rachète la marque Topshop et d’autres actifs d’Arcadia, 2 500 emplois supprimés

info mode

Un nouveau rapport du CFDA expose les inégalités dans l’industrie de la mode

info mode

LVMH n’utilisera plus que du plastique recyclé d’ici 2026

info mode