mylovehair.com
Infos Mode

c’est peut-être un détail pour vous…


Le prince Charles et son épouse Camilla, le 25 décembre, à Birkhall, dans  l’Aberdeenshire, en Ecosse.

Plaisirs solitaires

Par solidarité avec ses concitoyens, contraints d’annuler les grandes ­réunions familiales pour cause de pandémie, la reine d’Angleterre a décidé cette année de passer les fêtes toute seule avec le duc d’­Edimbourg, à Windsor. Pour la première fois depuis des décennies, le traditionnel Noël royal au château de Sandringham, dans le Norfolk, et sa fameuse grande messe, n’ont donc pas eu lieu. Un crève-cœur pour la famille ? A en juger par leur sourire, Charles et Camilla se sont vite remis.

Manoir hanté

C’est donc en couple, et à Birkhall, dans l’Aberdeenshire, en Ecosse, que Charles et Camilla ont passé Noël cette année. Dans ce manoir construit par le clan Gordon en 1715, et devenu depuis quelques années leur résidence secondaire, le couple a pu profiter du calme tout en se remémorant de sacrés souvenirs. C’est à Birkhall que les coquins passèrent leur lune de miel après leur mariage, en 2005.

Coup du bélier

A Birkhall, les tourtereaux ont surtout profité de la nature environnante pour s’adonner au plaisir de la marche, comme en témoignent leurs deux imposants bâtons. Renseignements pris, ceux-ci furent réalisés, en 2016, à la demande du prince Charles, par un couple d’artisans anglais au talent évident, mais au goût visiblement contestable. De fait, si le bâton de Camilla est d’une épure totale, celui du prince Charles est orné à son extrémité d’une tête de bélier et d’un petit border collie noir et blanc dont tout le monde se serait bien passé.

Lire aussi Le prince Albert et la princesse Gabriella : c’est peut-être un détail pour vous…

Garde du sceau

Si le prince Charles est un fétichiste des Barbour, au point d’en posséder une véritable collection, composée de nombreuses pièces ancestrales, il ­n’arbore pas ici la célèbre veste de chasse huilée. Comme Camilla, le prince porte ici un modèle de chez Musto, une autre maison anglaise, plus récente et moins connue. Spécialiste dans l’équipement de voile, d’équitation et chasse, Musto fournit pourtant la famille royale en vêtements depuis une dizaine d’années et bénéficie à ce titre d’un Royal Warrant, un sceau royal attestant de la qualité de ses produits.

A la botte

Puisque le prince Charles soigne les apparences, même en vacances, on ne s’étonnera pas d’apercevoir, à gauche sur la photo, un gratte-botte en bois, indispensable au moment de regagner le manoir après une longue balade dans l’herbe humide. On s’étonnera, en revanche, de ne voir à proximité aucun tire-botte, très utile au moment d’ôter les chaussures après leur nettoyage. Gageons qu’un employé de maison, préposé à la tâche, se cache dans l’ombre. Car, lorsque Charles et Camilla passent Noël en couple, ils sont évidemment entourés du petit personnel indispensable.



Source link

Autres articles

A la Milan Fashion Week, Prada et Emporio Armani jouent la carte de la sobriété

info mode

une tradition bien vivante en République tchèque

info mode

Les autorités interdisent la réouverture des Galeries Lafayette le 11 mai

info mode

La London Fashion Week de janvier annulée pour cause de Covid et de Brexit

info mode

Décryptage : l’évolution des Fashion Weeks

info mode

les enseignes de vêtements dans les starting-blocks

info mode