mylovehair.com
Infos Mode

Comment La Redoute compte séduire les nouvelles générations ?


La métamorphose de La Redoute est désormais totale. Ayant frôlé la
faillite il y a six ans, l’entreprise française de vente à distance née à
Roubaix en 1837, est désormais une société de e-commerce innovante,
saisissant toutes les opportunités offertes par les nouvelles technologies.
Cette transformation n’est pas une surprise : au moment de racheter pour un
euro symbolique l’entreprise en difficulté (elle perdait 50 millions
d’euros par an), Nathalie Balla et Eric Courteille- anciens dirigeants du
vépéciste – l’avaient promis : La Redoute survivra grâce à sa transition
digitale.

Cette transition est terminée. La modernisation des centrales de
stockage a permis à La Redoute de devenir aussi efficiente, en matière de
livraison, que les géants du e-commerce tandis que la concentration de
l’offre sur la maison et le prêt-à-porter a été aussi bien comprise par les
collaborateurs de la société que par ses clients historiques. Les résultats
sont à la hauteur de cette métamorphose réussie. Jusqu’en 2014, La Redoute
voyait ses ventes reculer inexorablement à chaque exercice. A partir de
2017, l’enseigne a retrouvé des comptes à l’équilibre en réalisant 85 pour
cent de son chiffre d’affaires via le digital. L’objectif : un milliard
d’euros de volume d’affaires en 2021. Ce volume était de 875 millions
d’euros en 2019.

Pour atteindre cet objectif, les deux dirigeants comptent sur
l’adhésion d’une nouvelle cible : les adolescents. C’est la raison pour
laquelle l’enseigne a initié des opérations de communication ambitieuses.
Ces opérations se déploient sur le réseau social préféré de cette cible :
TikTok. Une première opération a été effectuée en mai dernier. Cette
opération, présentée sous la forme d’un challenge a recueilli 278 millions
de vues : un record absolu en France. Sous l’impulsion de l’agence Fred &
Farid Paris, une deuxième opération va débuter en décembre. Elle sera
destinée à mettre en avant la diversité de l’offre sneakers de La Redoute à
travers une mécanique de calendrier de l’avent.

Travailler la consolidation avec les jeunes générations, à l’échelle
européenne

*“Pour entretenir et développer les liens privilégiés que
tisse La Redoute avec toutes les familles, il était impératif de faire
exister la marque auprès des adolescents, si importants dans les choix des
foyers, explique **Marie Guillemot, Directrice de Marque chez La
Redoute. *L’entreprise
roubaisienne collaborera avec 23 influenceurs natifs du réseau social, aux
univers très marqués : danse, basketball, chant, effets spéciaux, etc. Ces
influenceurs auront carte blanche du point de vue créatif. Ces influenceurs
sont originaires de France, Belgique, Hollande, Angleterre, Suisse,
Portugal, Espagne. *« Cette opération va aussi nous permettre de développer
notre compte La Redoute sur la plateforme pour en faire un compte global en
France et à l’international, d’où la participation d’autres marchés
européens La Redoute. » confirme Marie Guillemot.*

*La** première opération avait un objectif de notoriété, celle-ci nous
permet de travailler la considération, soit un pas de plus dans le parcours
d’achat, précise **Séverine Autret, Directrice Générale et Partner de FRED
& FARID Paris. **L’objectif est bien entendu de consolider la communauté
réunie en août, mais aussi de montrer l’étendue de l’offre Sneakers
de La Redoute et de faire une fois de plus entrer cette marque en résonance
avec nos cibles.” Pour matérialiser cette stratégie à long terme visant à
fidéliser de nouvelles générations de consommateurs à l’échelle
européenne, *l’entreprise peut compter sur le soutien du groupe Galeries
Lafayette qui en avril 2018 a pris une participation de 51 pour cent dans
La Redoute. Cette participation sera de 100 pour 100 l’année prochaine.

Crédit photo : La Redoute



Source link

Autres articles

le marché mondial du luxe devrait se contracter de 20 à 35 pour cent en 2020

info mode

nouvel homme fort de LVMH

info mode

Commerces : les détails du déconfinement

info mode

En pleine pandémie, la mode cherche un modèle vertueux

info mode

les éleveurs de visons face à la disparition de leur filière

info mode

le syndicat majoritaire soutient l’offre de reprise du management actuel

info mode