mylovehair.com
Infos Mode

comment réussir son entretien vidéo


Le monde a subi une révolution numérique, et une grande partie de ce qui
avait lieu physiquement se produit désormais sur Internet. Postuler à un
emploi dans l’industrie de la mode ne fait pas exception : au lieu de se
retrouver face à face, les candidats et les recruteurs se rencontrent
désormais via écrans interposés. FashionUnited liste les points majeurs à
ne pas oublier pour réussir un entretien d’embauche à distance – des
critères applicables pour tout autre appel vidéo important.

Vérifier le fonctionnement de votre matériel

Tout d’abord, il est préférable de vérifier quel programme d’appel vidéo
le recruteur utilisera. Selon Nabila Staschel, consultante senior en
recherche de cadres chez Deeken HR, une société de conseil en personnel de
mode à Berlin, le candidat doit prendre le temps de configurer le logiciel.
Le mieux est de faire un appel test un jour ou deux avant le rendez-vous.
Lors du test, le candidat doit s’assurer que la caméra et le microphone
fonctionnent. Par ailleurs, Staschel déconseille de faire confiance aux
tests intégrés au programme, et recommande de faire un véritable appel
test. Une fois cette partie technique sous contrôle, le rendez-vous pourra
se dérouler de manière plus sereine.

Le bon éclairage

Un deuxième facteur important pour assurer le succès d’un appel vidéo
est l’éclairage. Le candidat doit s’assurer qu’il est correctement visible
dans la vidéo et qu’il n’est pas assis dans le noir. « Nous recommandons
toujours d’utiliser autant que possible la lumière du jour », explique
Staschel. « Cela signifie aligner l’ordinateur portable ou l’appareil photo
afin qu’il tombe dans la lumière du jour et vous expose correctement.
» S’asseoir
dos à la lumière du jour peut donner l’impression d’avoir un halo de
lumière autour de vous et peut éblouir votre interlocuteur.

Le décor

Il ne faut pas sous-estimer le décor de la pièce dans laquelle l’appel
aura lieu. Il est conseillé de se demander ce que l’on souhaite montrer et
ce que l’on préfère ne pas exposer. Staschel explique qu’il est important
de trouver un fond qui semble formel et ne dérange personne. Une
bibliothèque, par exemple, est un bon décor, ou même un mur de photos. « Nous
conseillons toujours une certaine authenticité à cet égard », poursuit
Staschel. « Pas besoin de créer un tableau blanc avec des notes. Il s’agit
de voir si je peux utiliser mon arrière-plan pour transmettre l’image que
j’aimerais. »

Les vêtements

« En fin de compte, je dis toujours aux candidats de faire semblant de
se présenter à un entretien professionnel. Cela vaut également pour les
vêtements », conseille-t-elle. Même lorsque l’entretien d’embauche se fait
via vidéo, les candidats doivent porter ce qu’ils porteraient en temps
normal pour un entretien d’embauche. Cela signifie-t-il qu’ils devraient
enfiler un costume ? « Ça dépend », déclare Staschel. « Dans l’industrie de
la mode, des biens de consommation ou de l’art de vivre, les costumes
classiques – à l’exception du segment du luxe – ne sont plus si courants.
Il s’agit davantage de la perception de la mode. »

Être authentique n’est pas quelque chose qui peut être transmis assis
devant une étagère avec un costume trois pièces. « Il s’agit d’être à
l’aise. Tout le monde doit s’identifier à un style vestimentaire »,
explique-t-elle. Pour les hommes, lors d’une conversation formelle, elle
conseille de porter une veste avec un élégant col roulé, ou juste un pull.
Les femmes peuvent choisir un chemisier et garder une veste. « Il est
peut-être inhabituel pour beaucoup de porter un blazer à l’intérieur de
leur propre maison. Vous pouvez l’essayer et s’il ne vous va pas, l’enlever.
 »

Le travail et le secteur de l’industrie de la mode jouent également un
rôle. Dans la plupart des interviews vidéo que Staschel a menées depuis le
début de la pandémie, au lieu de costumes, les hommes portent une chemise,
un blazer ou un col roulé, tandis que les femmes préfèrent un chemisier. « Pour
se sentir en sécurité et à l’aise, les candidats doivent se demander à
quelle type d’entreprise ils postulent. Qu’est-ce qu’elle exprime ? Sur
quel type de mode se concentre-t-elle ? Quelles sont ses collections ?
Comment puis-je vraiment la représenter ? », détaille Staschel. Au final,
il s’agit de créer une « nouvelle normalité » et d’incarner les valeurs de
l’entreprise, comme dans un entretien personnel.

Les problèmes techniques

Si, malgré toutes les vérifications préalables, la technologie utilisée
affecte vos performances, il faut résoudre le problème aussitôt et ne pas
l’ignorer. « S’il y a un problème avec la connexion, ne soyez pas nerveux.
C’est la technologie et cela ne fonctionne parfois pas correctement la
première fois. Contactez directement votre interlocuteur et demandez-lui de
redémarrer l’appel. C’est pire si les problèmes techniques ne sont pas
résolus et que la conversation ne peut pas avoir lieu de manière
satisfaisante », dit Staschel. « De mon point de vue, le plus important est
de trouver des solutions et une bonne communication. »

Cet article a initialement été écrit pour FashionUnited.de. Il a été
traduit et édité en français par Julia Garel.

Crédit : Anna Shvets / Pexels



Source link

Autres articles

Quelle “opportunité” offre la crise aux entreprises textile ?

info mode

PETA passe aux actions pour sauver la peau des animaux

info mode

la crise frappe des enseignes déjà affaiblies

info mode