mylovehair.com
Infos Mode

De la Royal Navy à Jean Paul Gaultier, le caban hissé haut


Caban en lainage double face, Comptoir des cotonniers, 150 €.

D’ascendance hollandaise, et peut-être même arabe, le caban entre au service de la Royal Navy au début du XIXe siècle avant de s’étendre aux marines française (1853) et américaine. Coupé à la taille, il maintient au chaud et au sec les sous-officiers qui ont besoin d’un manteau court et près du corps, sans prise au vent, pour monter au mât ou évoluer dans les gréements. Couvrant les cuisses, il distingue les officiers. Croisé, dans les deux cas, il partage plus d’un chromosome avec le célèbre blazer à boutons dorés qui apparaît à la même époque à bord des mêmes bâtiments et qui irriguera tout autant la mode au siècle suivant.

Incontournable du vestiaire masculin, à la faveur du cinéma et de la vogue des surplus militaires dans les milieux bohèmes, il s’invite dans la garde-robe des femmes il y a seulement soixante ans. Le 29 janvier 1962, dans l’ancien hôtel particulier et atelier du peintre Jean-Louis Forain, sis 30 bis, rue Spontini, dans le 16e arrondissement de Paris, Yves Saint Laurent présente sa toute première collection (Zizi Jeanmaire est dans la salle). Des dizaines de robes à la ligne moderne et fluide y sont présentées, mais c’est un caban porté sur un pantalon blanc, une tenue de matelot en somme, qui ouvre et donne le ton. La presse est conquise.

Un marin sans port d’attache

Dans le sillage de Corto Maltese, les sex-symbols des années 1960 et 1970 – James Dean, Steve McQueen, Bob Dylan, Ali MacGraw, Jane Birkin, Robert Redford – aiguisent le désir pour ce vêtement d’essence militaire. Dans les années qui suivent, tous les créateurs le célèbrent, à commencer par Jean Paul Gaultier qui, sous l’influence de Jean Cocteau, Jean Genet ou Rainer Werner Fassbinder, a fait du marin une figure centrale de son style.

Lire aussi D’Isadora Duncan à Harry Potter, l’écharpe à tous les cous

Admiré, en dehors des modes, le caban accède au statut de « basique », soit un vêtement généralement issu des rangs de l’armée ou du monde du sport, dont le dessin original ne va pas changer et qui une fois marié à d’autres pièces, classiques ou tendance, compose l’uniforme citadin par excellence. Ainsi, des sites de seconde main aux grandes maisons, en passant par les noms référents du vêtement marin, le caban poursuit sa route à travers le monde et les modes, sans port d’attache, que les vents lui soient favorables ou non.

Caban femme Le St-Briac, col tailleur et drap de laine, Saint James, 349 €.
Caban type US Navy en laine, Surplus Doursoux 249 €.
Caban 70’s, en laine feutrée, Celine par Hedi Slimane, 2 800 €.
Caban en laine et polyamide, Petit Bateau, 199 €.
Caban Pointe du Van, 100 % laine, Armor Lux, 309 €.
Caban en mouton retourné, Yves Salomon 2 390 €.



Source link

Autres articles

Adapta étend son offre de sourcing

info mode

Quand Marine Serre joue avec nos émotions

info mode

A la fashion week de Milan, le style BCBG se décline sur tous les tons

info mode

grâce aux sacs à main, une communauté d’artisans lutte contre la discrimination

info mode

à Londres, le message de couturiers de rue face à la « fast fashion »

info mode

Paris Fashion Week, jour 4 : la vie en rose

info mode