mylovehair.com
Infos Mode

Decathlon retire ses pubs de CNews jusqu’à la fin de l’année


Decathlon retire ses pubs de CNews jusqu'à la fin de l'année

C’est avec un seul tweet que Sleeping Giants a réussi à enflammer le réseau Twitter en France. Le jeudi 19 novembre dernier, la filiale française du collectif citoyen qui lutte contre le financement des discours de haine, a annoncé que l’enseigne Décathlon « retire ses pubs de CNews pour Noël et songe à le faire aussi pour tout 2021 ! », justifiant la décision « parce que l’orientation délétère de CNews ne peut plus être ignorée. Parce que de plus en plus de marques ne veulent plus financer la propagation de ces discours », ont-ils précisé en faisant référence notamment aux propos du journaliste Eric Zemmour, accusé à plusieurs reprises d’avoir tenu des discours racistes .

Un post partagé par plus de 1000 internautes et « liké » par plus de 2400 personnes. L’annonce a ensuite été confirmée par le community manager de Décathlon, toujours sur le même réseau social. Répondant à plusieurs internautes, l’entreprise a confirmé l’information sans pour autant apporter plus d’explications.

Une annonce qui enflamme la toile

Après l’effet de surprise provoqué par cette annonce, les réactions se sont multipliées et les avis sont mitigés. Il y a d’un côté ceux qui s’insurgent et condamnent la décision de Décathlon. C’est le cas de personnalités de droite comme Nadine Morano, Robert Ménard ou encore Éric Ciotti.

Le hashtag #BoycottDecathlon s’est même hissé en top tendances sur Twitter. L’entreprise a pourtant reçu de nombreux soutiens notamment sous le hashtag #MerciDecathlon, en forme de contre-attaque.

En février 2019, Décathlon s’était encore retrouvé au cœur d’une polémique pour avoir voulu commercialiser un hijab de sport pour les femmes voilées. Face à la controverse notamment au sein de la classe politique et de la droite, l’enseigne avait fini par abandonner ce projet.

Crédit : Facebook Décathlon





Source link

Autres articles

Ma petite plage ensoleille les intemporels des années soixante-dix

info mode

« Le défilé virtuel n’est pas l’avenir »

info mode

Maurizio Galante et Tal Lancman revisitent le musée Carnavalet

info mode

49 pour cent des membres de Vinted France déclarent avoir changé leurs habitudes vestimentaires ces derniers mois

info mode

Gucci lance sa campagne « Noël du bureau » et dévoile un jeu d’arcade

info mode

Gabriel Nouchi Fashion Week Paris Homme FW 21/22: le créateur qui fait vibrer les livres

info mode