mylovehair.com
Infos Mode

Des masques signés par des artistes reconnus vendus au profit des artistes en difficulté


Des masques signés par des artistes reconnus vendus au profit des artistes en difficulté

Notamment soutenu par Christie’s, le collectif consultatif artistique
Wendel Art – fondé par la curatrice émérite et galeriste célèbre Amelie Von
Wedel aux côtés d’Emma Winter (qui a notamment travaillé auprès de Marc
Jacobs), de Pernilla Holmes et de Jessica Ziskind – a collaboré avec six
artistes afin de créer une gamme en série limitée de masques, lancée en
exclusivité sur Matchesfashion. Le tarif unitaire : 40 euros.

Tous les bénéfices issus de la vente des masques du Wedel Art
Collective seront reversés à des organisations caritatives. 50 pour cent au
COVID-19 Solidarity Response Fund de l’OMS, une initiative de la Fondation
des Nations Unies, et 50 pour cent répartis entre deux organisations venant
en aide aux artistes dont les revenus ont été considérablement impactés par
la pandémie : Artist Relief aux États-Unis et Common Practice au
Royaume-Uni.

Des masques signés par des artistes reconnus vendus au profit des artistes en difficulté

S ‘appuyer sur la puissance de l’art contemporain pour sensibiliser le
public

Les six artistes choisis sont mondialement reconnus. Il s’agit de Jenny
Holzer, de Rashid Johnson, de Barbara Kruger, de Raymond Pettibon, de Lorna
Simpson et de Rosemarie Trockel. Ils sont reconnus pour leurs créations
mais aussi leur traitement des questions sociales et politiques. Avec son
inscription « You-Me », le masque de Jenny Holzer insiste sur l’importance
de porter le masque. « Je veux que mon travail soit utile »,
explique-t-elle. « J’ai toujours cette impulsion lorsqu’il se passe quelque
chose dans le monde… Sans parler de remède ou de solution, je veux
essayer de proposer quelque chose à la communauté. »

Des masques signés par des artistes reconnus vendus au profit des artistes en difficulté

Le masque de Raymond Pettibon met en scène Vavoom, un personnage
évoquant des paysages tentaculaires et désolés inspiré par Felix the cat
qu’il dessine depuis le milieu des années 1980. Vavoom crie son nom, qui
devient à la fois un signe de ralliement et un cri existentiel. Avec ce
masque, l’artiste nous exhorte à respecter les distances de sécurité. Cette
collection, indique le communiqué, s’appuie sur la puissance de l’art
contemporain pour sensibiliser le public à l’importance de porter un masque
et à l’inciter à soutenir differentes initiatives. Les masques se veulent
le reflet de la passion des artistes et de leur volonté de répondre à la
pandémie tout en appelant à l’engagement des populations.

Des masques signés par des artistes reconnus vendus au profit des artistes en difficulté

Crédit photos : Wendel Art Collective



Source link

Autres articles

La dernière Fashion Week de Copenhague a perdu en influence

info mode

La Haute Horlogerie mise sur TMall Luxury Pavilion en Chine pour limiter la casse cette année

info mode

The « smart side of fashion » révélé par le premier rapport bi-annuel de Vestiaire Collective

info mode

En Syrie, un musée de la soie en souvenir d’une industrie en déclin

info mode

L’IFM imagine les différents scénarios d’une reprise de la consommation

info mode

Les premiers shows Haute Couture à Paris

info mode