mylovehair.com
Infos Mode

Des militants pour le climat font irruption dans le défilé Louis Vuitton de la Fashion Week à Paris


Lors du défilé de prêt-à-porter Louis Vuitton printemps-été 2022 à Paris, le 5 octobre 2021.

Des militants d’Extinction Rebellion ont fait irruption, mardi 5 octobre, dans le défilé de la maison Louis Vuitton au Louvre pour dénoncer l’impact de l’industrie de la mode sur le dérèglement climatique, au dernier jour de la Fashion Week de Paris.

« Overconsumption = extinction » (surconsommation = extinction), pouvait-on lire sur une banderole déroulée par une militante de ce mouvement international de désobéissance civile en lutte contre le dérèglement climatique. Elle s’est posée sur le podium dans une galerie du Louvre en plein défilé avant d’être évincée par un agent de sécurité, a constaté un photographe de l’Agence France-Presse (AFP).

Un manifestant évincé de la piste du défilé de prêt-à-porter Louis Vuitton printemps-été 2022 à Paris, le 5 octobre 2021.
Lire aussi Paris Fashion Week : retour vers le futur

42 vêtements par habitant en 2019

Une trentaine de militants d’Extinction Rebellion, des Amis de la Terre et de Youth For Climate sont derrière cette action, dont deux ont été interpellés, selon leur communiqué. Les militants exigent du gouvernement d’imposer « une réduction immédiate des niveaux de production dans le secteur, alors que 42 vêtements par habitant ont été commercialisés en France en 2019 », selon la même source.

Interrogée par l’AFP, la maison Louis Vuitton n’a pas réagi dans l’immédiat.

Pour ce premier défilé post-Covid devant le public, le directeur artistique des collections femme, Nicolas Ghesquière, a choisi l’esthétique théâtrale. Des robes paniers, longues capes en plumes et lunettes-masques ont ouvert le défilé pour mieux souligner le jeu de volumes dans des looks très modernes du couturier, maître de la coupe.

Lire aussi « Bouger avec attitude, c’est du boulot ! » : les directeurs de mouvement, le nouveau métier des fashion weeks

Des smokings deviennent oversize ou sont déclinés en jean, des jupes courtes et pantalons d’équitation prennent des volumes au niveau des hanches. « Le temps dissout les fonctions et les codes, il réunit les vestiaires (…). L’humble uniforme connaît le faste », écrit le styliste dans la note d’intention du défilé.

La semaine du prêt-à-porter femme s’est achevée mardi à Paris avec un défilé hommage à Alber Elbaz, couturier israélo-américain qui fut directeur artistique de Lanvin, mort du Covid-19 en avril. Plus de 40 maisons de couture ont rejoint le studio de design AZ Factory, son dernier projet, pour créer des looks en son hommage.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Mode : Alber Elbaz, ancien directeur artistique de Lanvin, est mort

Le Monde avec AFP



Source link

Autres articles

Près de 150 grandes entreprises ont fait faillite au deuxième trimestre de 2020

info mode

Approvisonnement et fret : le grand bloquage

info mode

Weibo et d’autres géants chinois de la tech s’engagent à respecter la concurrence

info mode

Le diamant naturel part lui aussi à la conquête de la Chine

info mode

Clap de fin pour la marque de prêt-à-porter Fenty ?

info mode

Kering s’engage aupres des LGBTQIA+ et célèbre le « Pride Mouth »

info mode