mylovehair.com
Infos Mode

GmbH met en vente des tops « Free Palestine »


Second look d’une collection au message critique, le top « Free Palestine » du label berlinois GmbH est à présent en vente en précommande. L’article avait été présenté en juin dernier lors de la Fashion Week parisienne dédiée à la saison printemps-été 2022.

Intitulée « White Noise » la collection pose un regard humoristique et critique sur les stéréotypes du vestiaire WASP. Parmi les looks présentés, ce top sans manches et noué dans le dos arbore sur le torse le message « Free Palestine ». Il a été réalisé en collaboration avec la marque de mode palestinienne queer Trashy Clothing, sur la base de leurs recherches d’archives sur l’art palestinien historique et les graphismes militants, indique la fiche produit de l’article sur l’e-shop de GmbH.

« Free Palestine » : le top politique de GmbH

En plus du top, un t-shirt à manches courtes est également en vente. Les deux articles coûtent respectivement 100 et 120 euros. Tous les bénéfices de leurs ventes seront partagés à parts égales entre deux organismes de bienfaisance palestiniens : AlQaws, une organisation LGBTQ + palestinienne, et la Fondation Land of Canaan. La marque souligne dans un communiqué qu’elle prend en charge les frais de production et les coûts liés aux matières, ce qui signifie que 100 pour cent des ventes seront reversées. Les produits sont confectionnés en Europe et sont unisexes.

Quant à la question de savoir pourquoi la marque choisit de prendre position sur le conflit israëlo-palestinien à travers ses produits, la réponse se trouve, en partie, dans la déclaration du label diffusée dans leur communiqué : « Nous espérons que ces articles pourront aider à amplifier la visibilité de la lutte palestinienne pour la liberté, ainsi qu’à soutenir les organisations travaillant dans la région ». Le t-shirt à message politique de Gmbh rejoint toutefois la tendance d’une mode politisée et militante, dont l’un des premiers items les plus connus de la décennie était probablement le top « We should all be feminist » de Maria Grazia Chiuri pour Dior.

Serhat Isik et Benjamin Alexander Huseby, fondateurs de GmbH, ne sont pas les premières personnalités du monde de la mode a affiché leur position en faveur de la Palestine. En mai dernier, le top model Bella Hadid avait été vivement critiqué pour avoir brandi une pancarte « Free Palestine » lors d’une manifestation en faveur du pays.



Source link

Autres articles

Kering place une cinquantaine de millions d’euros dans Vestiaire Collective

info mode

NINE&Co. présante impact report 2020

info mode

La microboutique de Dryce Lahssan, un cocon tissé autour d’un trench

info mode

Un groupe saoudien candidat à la reprise d’Orchestra

info mode

Ce qu’il faut savoir sur : Chausséa

info mode

Retail inspirant à Paris : la best list

info mode