mylovehair.com
Infos Mode

H&M dans le vert au second trimestre, ses ventes bondissent sauf en Chine


Stockholm – Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes et Mauritz (H&M), qui se remet progressivement des effets du coronavirus, a fait état jeudi de résultats en nette progression au deuxième trimestre sur un an, portés par des ventes en hausse sauf en Chine, où le groupe subit un boycott.

Lors de son exercice trimestriel décalé (mars-mai), le numéro deux mondial de l’habillement a enregistré un bénéfice net de 2,77 milliards de couronnes (environ 273 millions d’euros), contre une perte de 5 milliards l’année dernière à la même époque.

Ce résultat a été porté par un bond de 62 pour cent de son chiffre d’affaires, à 46,5 milliards de couronnes, mais le consensus d’analystes de l’agence Bloomberg s’attendait à un résultat plus élevé, à 47,41 milliards. A la Bourse de Stockholm, peu après 07H30 GMT, le titre perdait plus de 3 pour cent, tournant autour des 195 couronnes.

“Malgré la persistance des restrictions, les ventes ont augmenté de manière significative par rapport à l’année précédente”, s’est toutefois félicitée la PDG Helena Helmersson, citée dans le rapport.

Fin mai, environ 140 magasins sur les 5.000 du groupe étaient temporairement fermés à cause des restrictions liées à l’épidémie de Covid-19, a précisé le groupe. En juin, les ventes ont toutefois progressé de 25 pour cent en monnaies locales par rapport à juin 2020.

Si le groupe reprend peu à peu des couleurs, son bénéfice net reste néanmoins inférieur à celui du deuxième trimestre 2019 (4,57 milliards de couronnes).

Mais, note la PDG, “le troisième trimestre a bien commencé et nous avons presque retrouvé le niveau d’avant la pandémie”. 95 magasins sont encore fermés.

Boycott

Si les ventes de H&M ont progressé sur tous les marchés entre les deuxièmes trimestres 2020 et 2021, elles ont baissé de 32 pour cent en Chine au cours du trimestre par rapport au premier et de 28 pour cent sur un an, selon le groupe, qui ne confirme néanmoins pas qu’il s’agit d’un impact du boycott.

Devenu le troisième marché national d’H&M avant le début de ce mouvement, la Chine n’était plus que sixième au deuxième trimestre, selon le rapport du groupe suédois.

Le géant de l’habillement, comme plusieurs marques étrangères (Nike, Adidas…), se trouve dans une position compliquée en Chine: il est visé par des appels au boycott après s’être engagé l’an dernier à ne plus s’approvisionner en coton du Xinjiang en raison de soupçons de “travail forcé”.

Cette région est peuplée d’Ouïghours, une minorité musulmane réprimée et exploitée par Pékin selon les défenseurs des droits humains, ce que nie le régime communiste.

Les produits de la marque suédoise ont été retirés des principaux sites de vente en ligne du pays.

Au deuxième trimestre, le groupe n’a réalisé que 3,5 pour cent de son chiffre d’affaires en Chine contre 6 pour cent sur la période décembre 2020-février 2021. (AFP)



Source link

Autres articles

l’édition virtuelle déçoit les critiques

info mode

Designer Outlets : McArthurGlen joue l’ancrage local

info mode

un chiffre d’affaires estimé à 1,842 milliards d’euros en 2020

info mode

Fashion and architecture at La Pedrera

info mode

La transformation de l’industrie vestimentaire : les exemples à suivre

info mode

Connected Retail par Zalando : Une gamme qui s’enrichit

info mode