mylovehair.com
Infos Mode

J. Crew dépose un dossier de mise en faillite


J. Crew dépose un dossier de mise en faillite

J.Crew, le détaillant haut de gamme et preppy qui était autrefois le roi
des des centres commerciaux américains, se prépare à déposer une demande de
mise en faillite selon plusieurs sources médiatiques. La marque est l’une
des nombreuses chaînes américaines de renom, dont Neiman Marcus et
J.C.Penney, à se retrouver au bord du gouffre durant la pandémie.

La nouvelle a été révélée pour la première fois par CNBC jeudi : « J.Crew
se prépare pour un dépôt de bilan qui pourrait survenir ce week-end. » La
révélation n’est ni choquante ni inattendue, car la société s’est lentement
effondrée au cours des dernières années et chercherait à présent 400
millions de dollars pour poursuivre ses opérations.

La marque indique dans un communiqué que les ventes en ligne,
qui représentent plus de 50 pour cent du chiffre d’affaires
total de la société, « vont continuer normalement » et les magasins de la marque
vont rouvrir une fois que les mesures de confinement liées à la pandémie de
Covid-19 seront levées.

Les jours glorieux de J. Crew sont révolus

Aucune des équipes créatives et dirigeantes à la tête de l’entreprise
lors de son apogée – les designers Jenna Lyons, Frank Muytjens et
l’architecte de la marque Mickey Drexler – ne font encore partie du groupe.
Tous sont partis en 2017 après que la marque ait affiché des chiffres de
vente en baisse sur plusieurs saisons. Après le départ de Jenna Lyon,
Somsack Sikhounmuong a été nommé au poste de directeur créatif de la
société, mais il a ensuite quitté la marque cinq mois plus tard. Malgré des
trimestres prometteurs, ni les ventes ni la popularité n’ont ramené la
marque au même niveau que ses jours glorieux.

L’entreprise autrefois florissante qui proposait une version accessible
de la mode haut de gamme américaine est devenue ennuyeuse. « D’une certaine
manière, l’esprit n’était plus là », a écrit Vanity Fair en 2017. « Et les
gros titres concernant l’entreprise ont été encore pires. Depuis 2014, J.
Crew n’a cessé de revenir sur les traces de son ascension, perdant de
l’argent et de l’influence, sans parler des cadres. »

Après plusieurs tentatives d’auto-préservation, de restructuration, de
déchargement de dette et de nouvelles nominations à la direction, J. Crew
s’était déjà retrouvé en difficultés financières avant la pandémie,
notamment à cause de la concurrence de géants en ligne comme Amazon. Qu’il
réussisse ou non à obtenir un financement pour rester opérationnel, il est
peu probable que J.Crew retrouve la magie qu’il détenait autrefois.

Cet article a initialement été écrit pour FashionUnited.com. Il
a été traduit et édité en français par Julia Garel.

Crédit photo : J.Crew, Facebook



Source link

Autres articles

Même prolongés, les soldes n’ont pas consolé les commerçants

info mode

les ventes sur internet en hausse de 8, 5 pour cent, bond record pour les ventes de produits grand public

info mode

American Vintage défie la crise

info mode

Macy’s, JC Penney… les grands magasins américains au bord du gouffre financier

info mode

Le designer Jasper Morrison réinterprète sa chaise de couvent

info mode

En 2020, les Français vont dépenser davantage pour Noël

info mode