mylovehair.com
Infos Mode

La Caserne, premier incubateur de mode responsable à Paris ouvrira ses portes début 2021


Le projet, initié par la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP)
date de 2018. L’objectif en était la réhabilitation de l’ancienne caserne
Château-Landon (12, rue Philippe-de-Girard, Xe), en bâtiment de 1879
désaffecté depuis 2005 pour en faire une pépinière d’entreprises de mode et
de création responsable. Sur une surface de choix : 4000 mètres carrés. Un
projet de longue haleine qui sera opérationnel début 2021, pour répondre à
des missions ambitieuses plus que jamais d’actualité aujourd’hui : accompagner
la mutation de l’industrie de la mode, positionner Paris comme la capitale
de la mode… durable, sensibiliser le consommateur. La Caserne a également
pour objectif d’être un acteur économique de poids dans la transformation
écologique des entreprises de mode, en trouvant des financements pour
propulser les nouvelles technologies permettant la mutation durable. Il
s’agit enfin de valoriser l’artisanat français tout en encourageant la
formation de la nouvelle génération, via la pérennisation des savoir-faire
d’exception.

La Caserne veut en effet s’affirmer comme le premier incubateur de mode
durable, de transition écologique, non seulement de Paris, mais aussi
d’Europe. Les résidents bénéficieront d’un accompagnement stratégique et
commercial, ainsi que d’une visibilité auprès du grand public, grâce à des
espaces de ventes et d’événements. De nombreuses « bonnes fées » se sont
penchées sur le berceau de La Caserne, qui compte déjà, avant son
inauguration, le soutien de partenaire de choix : les Fédérations de la
Haute Couture et de la Mode et du Prêt-à-Porter Féminin, l’IFM, l’Ecole
Duperré, le Défi, la Ville de Paris… Tous partenaires d’une structure
visant à devenir le plus grand accélérateur d’Europe de process durables et
d’économie circulaire dans la mode.

Le groupe industriel et d’investissements Impala (notamment actionnaire
de la marque Pull – In et de l’Exception), a rejoint l’aventure. Enfin,
pour la gestion de l’espace évènementiel, Impala et L’Exception se sont
associés à un acteur de référence dans l’animation culturelle responsable :
Le Consulat. L’ensemble sera piloté par Maeva Bessis.

La jeune femme, également directrice adjointe de l’Exception, s’était
positionnée dès l’appel d’offres de la Ville de Paris, qui devait répondre
à des critères environnements, sociaux et éthiques pour faire du lieu et de
ses « jeunes pousses » incubées un acteur moteur de la vie du quartier.
« La Caserne va dans le sens de nos réflexions à l’instar de la sélection
« Smart Choice » que nous avons lancé début 2109 qui vise à valoriser les
marques qui œuvrent à proposer une mode responsable du choix des matières
premières, au procédé de fabrication en passant par l’impact social de leur
production expliquait à Fashion United Maeva Bessis lors de l’ouverture de
La Caserne.

Faire du green tout en faisant du business

La structure s’organisera autour de plusieurs pôles : l’accélérateur de
mode durable, le cœur battant du projet, se déploiera sur environ 2000
mètres carrés dédiés à la « culture » des nouveaux talents, comprenant
ateliers, open space et bureaux, pour favoriser un écosystème complet de
mode. Il mixera jeunes pousses et marques plus établies, proposera un
showroom de matières premières responsable, ainsi qu’un fablab couture, de
la formation continue articulée autour des thématiques mode, digital,
commerce et RSE, un studio photo et un showroom commercial.

Les résidents devront passer par les fourches caudines d’un comité de
sélection, notamment composé de Françoise Seince, la directrice des
Ateliers de Paris, Clarisse Reille, DG du Défi, Pascal Morand, président
exécutif de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode,
Pierre-François Le Louët, président de la Fédération Française du
Prêt-à-Porter Féminin, Isabelle Lefort, directrice de Paris Good Fashion,
ou encore Régis Pennel, président – fondateur de l’Exception. Une
pré-sélection mêlant jeunes talents et marques établies a déjà eu lieu,
parmi lesquels Coralie Marabelle, Alice Balas, Le Slip Français, les
Garçonnes ou encore Katia Sanchez, la créatrice Des Petits Hauts,
pressentie à la Caserne pour sa marque éponyme

La boutique l’Exception sera représentée sur 200 mètres carrés. Elle
proposera des marques sélectionnées pour leurs démarches écoresponsables,
dans le cadre du label « Smart Choice » et présentera à terme certains des
jeunes labels incubés dans la Caserne. Une surface de 600 mètres carrés
sera par ailleurs dévolue à des salles polyvalentes, permettant
d’accueillir des présentations de collections, un cycle de conférences
« Fashion
for Future ». Ainsi que des événements festifs pour le grand public. Sans
oublier bar roof top transformé en espace de détente végétalisé pour
sensibiliser le public à la permaculture et au jardinage urbain.
Enfin, au cœur des lieux se déploie la cour de 800 mètres carrés, se
voulant comme un espace de vie, de défilés, de marchés éphémères et autres
événements.

Crédit: La Caserne- Facebook



Source link

Autres articles

entre manque de reconnaissance et résilience

info mode

la « girl next door » de la lingerie française fête ses 25 ans

info mode

Fendi dévoilera sa première collection Couture par Kim Jones à Paris en janvier

info mode

White Milano présente les collections de plus de 300 marques

info mode

deux offres de reprise “améliorées” présentées aux représentants syndicaux

info mode

les marques soutiennent la campagne Octobre Rose

info mode