mylovehair.com
Infos Mode

Le coronavirus a-t-il définitivement éliminé les costumes et tenues de soirée ?


Une visite à la City de Londres en période pré-Covid vous plongeait dans l’un des quartiers les plus animés de la capitale, un lieu ou des hommes et des femmes bien habillés circulaient dans de grands bâtiments en verre et des monuments historiques. Par « bien habillé », nous entendons : costumes en laine sur mesure, chaussures oxford cirées, chemises impeccables, cravates de différentes largeurs et pardessus élégants.

Visitez la City aujourd’hui et vous rencontrerez des rues calmes où seuls les pigeons vadrouillent et sans aucun costume à l’horizon.

Le CVA (Credit Value Adjustment) du mois dernier du plus grand détaillant de vêtements formels et chics du Royaume-Uni, Moss Bros, a révélé l’effet désastreux de la pandémie sur le secteur du costume et des pièces de cérémonie. Avec les événements annulés, les bureaux fermés et les mariages reportés, Moss Bros, Savile Row et une grande partie de l’industrie du costume de travail ont dû atténuer les impacts de la pandémie et aider à assurer un avenir à leurs affaires.

Pour Moss Bros, qui exploite 128 magasins de détail et emploie environ 800 personnes, l’approbation de la CVA permettrait au détaillant de « réinitialiser » sa base de coûts et de « sortir de la pandémie sur une base financière sûre », a déclaré le PDG Brian Brick. Mais que réserve l’avenir pour l’industrie du costume dans son ensemble » ?

Dans un éditorial de la publication londonienne City AM, Nick Wheeler OBE, fondateur de la marque de vêtements formels Charles Tyrwhitt, affirme que le coronavirus a massivement accéléré l’évolution du travail flexible et avec lui les attentes envers une tenue professionnelle acceptable.

« Dress down Friday » c’est tous les jours

« Depuis des années, le “smart-casual” s’infiltre de plus en plus dans les bureaux de la ville. Le “Dress-down Friday” s’est rapidement transformé en tenue quotidienne. Les chino, les chemises et les tricots remplacent rapidement le costume, la chemise et la cravate chez de nombreux professionnels – même chez les banquiers, courtiers et avocats plus traditionnels dans leur tenue et qui résistaient fermement au changement depuis si longtemps. »

« Des vêtements élégants et professionnels que vous pouvez porter aussi bien avec confort en salle de réunion que lorsque vous travaillez depuis chez vous et passez un appel vidéo dans votre chambre. Tel est l’avenir de la mode formelle masculine. Le costume intemporel et la chemise classique continueront à être portés, mais de façon moins régulière, au sein de tenues de soirée, pour un discours important, lors d’entretiens ou dans le cadre de célébrations comme les mariages. »

Bien sûr, une fois que le monde recommencera à tourner, que les entreprises rouvriront leurs bureaux et que les événements seront de retour sur le calendrier, des vêtements plus professionnels seront à la fois requis et bienvenus.

En conséquence de toutes les tenues Zoom que nous avons portées ces dix derniers mois, l’acte de s’habiller amène avec lui une excitation, c’est un moyen de marquer et de respecter certaine occasion en choisissant des vêtements autres que des sweats et des jeans, ou comme le dit l’adage-Covid : business on haut, confortable en bas. Beaucoup ont hâte d’être à nouveau bien habillés.

Cet article a initialement été écrit pour FashionUnited.uk. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.



Source link

Autres articles

Un seul candidat à la reprise du chausseur André, touché par le Covid-19

info mode

La marque de mode de Rihanna déçoit-elle ?

info mode

The Lycra Company met le turbo sur le développement durable

info mode

la nouvelle division santé tire les bénéfices au 1er semestre

info mode

La mode pour enfants d’Europe de l’Est : surprenante et élégante

info mode

un tailleur reprise les vêtements et le cœur des réfugiés duTigré

info mode