mylovehair.com
Infos Mode

Le Slip Français devient une Entreprise à Mission


Le Slip Français devient une Entreprise à Mission

Après Faguo en janvier dernier,
c’est au tour de la société Le Slip Français de convertir sa politique environnementale et sociale en qualité d’Entreprise à Mission.
L’occasion pour la marque de sous-vêtements d’objectiver et d’officialiser « son engagement envers une industrie textile plus juste, locale et responsable », comme elle le formule dans un communiqué.

Qu’est ce qu’une entreprise à mission ?

Selon l’association La Communauté des Entreprises à Mission, les sociétés faisant partie du « club » doivent répondre à plusieurs points : la formulation d’une mission dotée d’un impact social, sociétal ou environnemental positif et engageant les actionnaires, la traduction de ses engagements par des objectifs chiffrés et évalués, l’intégration des enjeux de la mission au sein de la gouvernance de l’entreprise.

C’est la loi Pacte – loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises – qui a introduit la qualité de société à mission et avec elle la notion de « raison d’être » d’une entreprise.

Quelle est la raison d’être de la marque Le Slip Français ?

C’est donc l’occasion pour Le Slip Français de formuler et de communiquer sa raison d’être, autrement dit, sa raison d’exister. Dans un communiqué, la marque la définit ainsi : « Fidèle à l’esprit français d’ouverture et d’audace, la société n’a de cesse, depuis sa création, de réinventer avec panache l’industrie textile française dans ses codes et ses valeurs. La société s’engage à l’égard et avec des partenaires (entreprises, associations, créateurs) à construire une industrie textile plus juste, innovante, agile et riche d’un écosystème créatif et actif. »

Avec ce nouveau titre s’ajoute aussi un nouveau comité. Celui-ci se composera de cinq personnes : trois experts ou personnalités publiques, un salarié et un client, chacun est élu pour trois ans, précise le communiqué. Le comité se réunira deux fois par an pour suivre l’exécution des missions et partager de nouvelles idées.

Dans un communiqué, Guillaume Gibault, fondateur rappelle l’« ancrage local » de la société : « Je suis convaincu que cet ancrage local, cette chaîne courte de fabrication est un élément-clé de la reprise et des défis économiques que nous avons à relever actuellement. Le développement du Slip Français en est la preuve : de 0 à 25 millions de chiffre d’affaires en moins de 10 ans. Cet ancrage local est non seulement source de croissance économique, mais surtout d’une croissance durable qui profite directement aux territoires et notre filière doit profiter du plan de relance pour porter des projets ambitieux d’innovation et d’investissement. L’heure est aux projets déraisonnables pour repenser en profondeur notre modèle de production et construire l’industrie du futur. »

Crédit : Le Slip Français Facebook



Source link

Autres articles

les salons du Pitti sont définitivement annulés cette année

info mode

le projet ambitieux de Tommy Hilfiger en faveur des minorités

info mode

Sandy Schreier ou le dressing au musée

info mode

« Jean-Paul Gaultier se défile ! » documente les coulisses du dernier défilé du couturier

info mode

Marks & Spencer s’apprête à supprimer 950 emplois

info mode

Missoni et Fendi ouvrent le bal de la Fashion week de Milan

info mode