mylovehair.com
Infos Mode

Les défis inédits de la seconde main alimentent l’innovation de Reflaunt


Il est 7 heures du matin un lundi, une tasse de café fraîchement préparée à la main, c’est le retour à la case départ. J’ai dressé une liste des principaux défis et obstacles auxquels j’ai fait face lors du développement de la StyleTribute, une “marketplace” pionniere du luxe de seconde main en Asie du Sud-Est.

Mon tableau blanc affiche:

  1. Comment croitre rapidement l’offre d’inventaire et acquérir de nouveaux vendeurs ?
  2. Comment réduire les coûts opérationnels tout en améliorant la qualité des publications de produits ?
  3. Comment éliminer le risque d’assortiment contrefait ?

Après des années de travail dans le secteur, je me rend a l’evidence que de nombreux défis de StyleTribute étaient dus au fait que les marques/détaillants sont totalement déconnectés du marche de seconde main. En reliant ces canaux auparavant séparés, je pouvais éliminer une certaine inefficacité du marché et apporter de la valeur à ses principaux acteurs. C’est la genèse de mon projet le plus récent, un service de revente innovant, Reflaunt.

Reflaunt agit en tant que lien entre le marché de la première et de la seconde main – ainsi les marques et les détaillants sont introduits et participent au marché de la seconde main en recevant des services de revente personnalisés. En supprimant le fardeau d’une mise de fonds initiale, tant pour les marques que pour les clients, Reflaunt aide les détaillants à s’aventurer sur dans le secteur encore inexploré de la seconde main.

C’est grâce à une collaboration et à des efforts collectifs que nous allons pouvoir progresser afin de mettre fin aux inefficacités et construire un avenir viable et durable pour la revente. Jusqu’à présent, l’expérience d’achat d’un produit de première main et la revente de cet article sur un réseau de seconde main étaient deux expériences totalement déconnectées, même si elles concernaient le même client et le même produit. Comment cela peut-il être efficace ?

Penchons nous sur la question.

1. Comment faire évoluer l’offre d’inventaire et acquérir de nouveaux vendeurs ?

L’un des plus grands challenge des plateformes de revente est d’accroître l’inventaire et, plus précisément, d’attirer un approvisionnement de pièces convoitées qui peuvent être vendues à un prix compétitif. Une conséquence de ce problème est un contrôle limité de l’inventaire à court et moyen terme, ce qui naturellement se traduit en un contrôle limité sur les ventes qui en dépendent. Dans l’ensemble, les clients de première main sont encore réticents à l’idée de devenir vendeurs de seconde main, et pour que la revente soit plus largement adoptée il est nécessaire d’instruire les gens et d’avoir plus d’information qui circule à ce sujet.

Une donnée clé est que 70 % des clients achètent encore des tenues à usage unique. Le défi consiste donc à tirer de la plus value de cet état d’esprit. Bien souvent la revente des articles inutilisés n’est même pas envisagée. C’est entre autre en raison d’un manque de sensibilisation générale aux avantages de la revente et à cause d’une difficulté à conceptualiser les gains immédiats qu’ils peuvent en tirer. Reflaunt facilite cette conception grâce à une évaluation instantanée, alimentée par des analyses de données sur des milliers de listes et de transactions de revente.

Une fois ces deux canaux intégrés, la communication entre les marques et la revente pourra être simplifiée. De plus, en encourageant les activités de revente et en soutenant des habitudes de consommation plus réfléchies, les marchés seront incités à rejoindre le mouvement. La possibilité de récupérer un rendement soit monétaire ou sous forme de bon d’achat pousse également à prolonger la durée de vie d’un article ou tout simplement d’activement choisir des pièces de plus grande valeur.

2. Comment réduire les coûts opérationnels tout en améliorant la qualité des listes de produits ?

Selon le modèle commercial utilisé, les opérations sont très fastidieuses. Bien qu’elles se déroulent souvent dans les coulisses pour la plupart des utilisateurs de la revente, les étapes opérationnelles à réaliser avant une vente sont nombreuses. Cela peut inclure la prise de photos, la description de l’article et la fixation du prix en fonction de plusieurs attributs différents (la catégorie, la marque, l’âge ou l’état de l’article entre autres). Que les plateformes prennent en charge ces opérations, comme TheRealReal, ou qu’elles les laissent à la charge de l’utilisateur, comme Poshmark, c’est inévitable, quelqu’un finit par devoir faire ce long travail. De plus, dans le cas où l’utilisateur est responsable de ce processus, les plateformes souffrent parfois d’un travail bâclé ou de photos de mauvaise qualité, ce qui peut donner une fausse idée de la qualité ou de la valeur réelle de l’article et diminuer les taux de vente.

Reflaunt est en mesure de simplifier ce processus de référencement, créant ainsi un parcours sans accroc où quelques clics suffisent aux clients pour créer leur liste de produits. La base de données collective des marques et l’algorithme de tarification exclusif de Reflaunt nous permettent d’améliorer les descriptions de produits et de fournir des tarifs optimaux, garantissant le meilleur paiement possible. En améliorant la qualité des annonces et en fournissant une visibilité précise des prix, le service de revente de Reflaunt crée une valeur significative pour les marchés. Notre modèle crée également de la valeur pour la marque et ses clients en donnant l’option aux vendeurs d’être récompensés avec des bons d’achats de la marque. Cela améliore la rétention et fidélisation des clients tout en leur permettant de recevoir un rendement plus élevé.

3. Comment éliminer le risque d’assortiment contrefait ?

Selon l’OCDE, la contrefaçon représente un marché vertigineux de 450 milliards de dollars. L’authentification représente un gros défi sur le marché d’occasion et dépend beaucoup des compétences des experts de chaque plateforme. D’autre part, la simple existence de ce marché de contrefaçon nuit à la crédibilité et à la confiance entre acheteurs et vendeurs. Actuellement, de nombreuses pièces sont achetées sans aucune forme de certificat d’authenticité, laissant les clients sans aucune garantie et compromettant des futures ventes.

L’intégration de Reflaunt permet aux marques et aux clients de retracer les données d’achat et l’historique des transactions. Avec l’implication et la coopération des marques dans la revente de leurs propres articles, tracer les articles devient limpide et résulte en une expérience de revente plus sûre. Sans éliminer complètement le problème, l’accès à des données supplémentaires réduira de façon conséquente la probabilité de tomber sur une contrefaçon. L’intégration totale de ces deux marchés permet une visibilité claire du parcours du produit tout au long de sa vie et renforce sa crédibilité. Les services de revente de Reflaunt collectent déjà des informations essentielles pour décourager les futures revendications d’authenticité et, avec le temps, ils contribueront à dissiper les confusions à venir.

Conclusion

Reflaunt est la solution que je propose pour relever les défis auxquels sont confrontés de nombreux acteurs du secteur de la revente. Il a été prédit que d’ici 2022, le marché d’occasion représente autour de 10 % du marché total des vêtements. Les marques de mode et les détaillants sont maintenant prêts à entrer dans ce secteur et Reflaunt leur fournit une gamme de solutions pour construire leur propre expérience de revente entièrement intégrée.

Notre mission est de bâtir une industrie de la mode plus coopérative et inclusive, centrée sur la circularité et la durabilité. Il faut que tous les acteurs et toutes les parties prenantes s’unissent pour impulser un changement radical. Les services de revente de Reflaunt ne sont qu’une première étape, et il y a encore beaucoup de travail à faire. D’ici là, je continuerai à me replonger sur mon tableau blanc pour planifier et réimaginer cette ère passionnante pleine d’innovation dans la mode.



Source link

Autres articles

“La mode n’est pas terminée et ne finira jamais”

info mode

Comment les commerçants peuvent exploiter la vidéo dans la lutte contre la démarque inconnue

info mode

Hermès pose la première pierre de la Maroquinerie de Louviers en Normandie

info mode

rappel des titres phares de la semaine passée

info mode

Vinted, “17 pour cent plus gros” qu’avant la crise du coronavirus

info mode

La prévisionniste de tendances, Lilly Berelovich, annonce la renaissance du retail

info mode