mylovehair.com
Infos Mode

LGN Louis-Gabriel Nouchi FALL WINTER 21/22


LGN Louis-Gabriel Nouchi FALL WINTER 21/22

Influencé par la littérature, LGN livre cette saison une collection inspirée du roman de Franz Kafka « Le Procès ».

Roman posthume de l’écrivain, ce livre relate les mésaventures de Joseph K. qui se réveille un matin et, pour une raison obscure, est arrêté et soumis aux rigueurs de la justice.

Les couleurs neutres instaurent une ambiance froide et administrative de bureau. Les noirs et ecrus, codes classiques des tribunaux, sont associés à des nuances de camel et de bleus/gris cendre. Le vert fumé rappelle la lumière des néons propre à l’atmosphère des salles d’attentes.

LGN Louis-Gabriel Nouchi FALL WINTER 21/22

Les formes géométriques sont inspirées des pièces décrites dans le livre de Franz Kafka : des costumes strictes, des gilets d’hommes épurés, des chemises blanches fluides. Les coupes sont amples et confortables, comme pour trouver le confort indispensable aux files d’attente interminables. Ces nouveaux uniformes permettent aux hommes et femmes d’affronter aussi bien un travail intérieur qu’extérieur. Les joggings élégants permettent une ambivalence d’usage. La maille, technique signature de la maison, est inspirée des feutres et moquettes qui habillent ces lieux de passages. Elle contraste avec la souplesse des tissus et permet de créer des vêtements structurés aux constructions sportswear.

L’ouverture asymétrique au niveau des encolures, seconde signature de la marque, traverse toute la collection. Pour les manteaux et les chemises elles servent d’accès à la poche interieur et pour les pantalons elles se dessinent au niveau de la taille en nouvelles poches. Parfois fendues jusqu’à la peau elle est aussi une invitation au touché.

LGN Louis-Gabriel Nouchi FALL WINTER 21/22

Les imprimés témoignent des images des films noirs, les lumières de stores engendrent une fausse perspective sur des pièces fortes tels que les manteaux ou les chemises oversize. Elles matérialisent les vêtements laissés sur des chaises, décolorés par le soleil.

Concerné par les répercussions sociales touchant notamment le monde du spectacle, Louis-Gabriel Nouchi désire célébrer le monde de la danse à travers une chorégraphie de la Compagnie Sohrab Chitan et une musique de Sara Zinger. Dans un jeu de miroirs aux reflets infinis, ils recréent des images de foule et remettent l’humain et le corps vivant au centre de nos intentions.

Pour plus d’informations à propos de Louis-Gabriel Nouchi rendez-vous sur la page dédiée: fashionunited.com/companies/lgn



Source link

Autres articles

les présentations virtuelles, “un jeu dangereux” pour Kris Van Assche

info mode

Les rumeurs de mariage entre Kering et Richemont font saliver le marché

info mode

Hast déroule son fil durable

info mode

de quoi le printemps-été 2021 sera-t-il fait ?

info mode

le plus ancien jeanneur français se redéploie autour d’une offre singulière et premium

info mode

Les étudiants de l’Institut français de la mode, nouveaux invités de la Paris Fashion Week

info mode