mylovehair.com
Infos Mode

Macron inaugure un “formidable trésor patrimonial français”


Paris – A l’avant-veille de sa réouverture après 750
millions d’euros de travaux et 16 ans de fermeture, La Samaritaine a été
inaugurée par Emmanuel Macron qui a salué lundi la renaissance d’un
“formidable trésor patrimonial français”, dont son propriétaire LVMH veut
faire un lieu “incontournable pour les touristes”.

Les quelque 800 salariés du magasin, debout dans le magistral escalier aux
ferronneries forgées et arborant l’uniforme maison -marinière et blazer bleu
marine-, ont applaudi à l’arrivée du président de la République au côté de
Bernard Arnault, PDG de LVMH, le groupe propriétaire de la Samaritaine.

“Il y a un art de vivre français ici”, a affirmé M. Macron dans le vaste
hall, saluant “le fruit d’un travail acharné, 16 ans de travail opiniâtre”
pour rénover un “formidable trésor patrimonial français”, en présence de M.
Arnault, de son épouse et ses enfants, de la maire de Paris Anne Hidalgo.

“un ou deux ans avant que les touristes ne reviennent”

Fermé en 2005 pour des raisons de sécurité liées à sa vétusté, le célèbre
magasin situé face à la Seine, au niveau du Pont Neuf, devait rouvrir en 2020
pour son 150e anniversaire. Un projet empêché par la pandémie de Covid-19, une
péripétie supplémentaire sur le chemin semé d’embûches qu’a connu ce chantier.
Le magasin occupe 20 000 mètres carrés -contre 30 000 mètres carrés lors de la fermeture-, abrite
quelque 600 marques de luxe mêlant mode, art de vivre et gastronomie et deux
“concept-stores”, a précisé Eléonore de Boysson, responsable Europe et
Moyen-Orient de DFS, la branche de distribution sélective de LVMH, qui gère la
Samaritaine.

“Il va se passer un ou deux ans avant que les touristes ne reviennent”
après la pandémie de Covid-19, a-t-elle estimé, affirmant tabler sur “cinq
millions de visiteurs” par an, à terme. “Nous voulons que les Parisiens se
réapproprient” le magasin dans l’intervalle, a déclaré Mme de Boysson, pour
qui “on ne trouvera plus tout à la Samaritaine, mais on trouvera tout Paris à
la Samaritaine”.

Venu avec Brigitte Macron, le président a loué “l’excellence” du groupe de
luxe LVMH qui défend selon lui “le savoir-faire français” et “crée de l’emploi
partout sur nos territoires”.

“Nous sommes en train de préparer le renouveau, avec aussi ce soir la Fête
de la musique” après 15 mois de pandémie, a résumé M. Macron.
Pour le milliardaire Bernard Arnault, l’évènement marque la fin de “cette
crise qui a frappé le monde et notre pays”. “Seul un groupe familial pouvait
se lancer dans un tel investissement sans retour pendant 15 ans”, a-t-il
estimé.

La Samaritaine : 3 000 personnes employées

Devenu en 2001 actionnaire majoritaire du grand magasin déficitaire, LVMH a
eu de grandes difficultés à faire passer son projet comprenant un hôtel de
luxe de sa marque Cheval Blanc de 72 chambres et suites avec vue plongeante
sur la Seine, qui ouvrira le 7 septembre.

De 2012 à 2015, les travaux avaient été suspendus par des recours
d’associations de sauvegarde du patrimoine, qui contestaient notamment la
réalisation d’une façade contemporaine en verre, côté rue de Rivoli.
Quatre restaurants, dont un gastronomique dirigé par le chef étoilé Arnaud
Donckele, ont aussi été créés.

A terme, le site emploiera environ 3 000 personnes entre son magasin, celui
de l’enseigne Uniqlo, son hôtel de luxe, ses restaurants et des bureaux. Il
accueille également une crèche de quartier et 97 logements sociaux.
Les quatre bâtiments, pour certains des joyaux de l’Art nouveau et de l’Art
déco, ont subi une lourde restructuration qui devait respecter et revaloriser
les éléments d’époque: mosaïques, émaux, verrières ou garde-corps en fer
forgé.

“Aujourd’hui, c’est une renaissance”, dit à l’AFP Mourad Khati, 53 ans,
responsable d’encaissement et un des rares salariés d’origine encore présents
-après avoir travaillé aux Galeries Lafayette, Monoprix et Conforama dans
l’intervalle. “J’étais entré à 21 ans, en arrivant de ma Kabylie” se
souvient-il, nostalgique. “A l’époque, c’était plus populaire. Aujourd’hui,
c’est très haut de gamme”.

Elle aussi de retour, Xavière Canali, 44 ans, DRH du magasin, précise que
si une cinquantaine de personnes “ont été reçues en entretien après avoir
souhaité revenir”, certaines ont pu se décourager car “les équipes de vente
parlent a minima trois langues”.
Moins d’une dizaine travaillent à nouveau à la Samaritaine, sur 734
salariés dont la quasi-totalité ont été reclassés ou ont bénéficié de mesures
prévues par le Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). (AFP)



Source link

Autres articles

Durant la crise, les masques de créateurs offrent une source de revenus

info mode

un tailleur reprise les vêtements et le cœur des réfugiés duTigré

info mode

Un t-shirt antivax affichant une étoile jaune vendu sur la plateforme Merch by Amazon

info mode

une première collection pour Sterling Ruby

info mode

Pièces et modèles incontournables de la mode féminine pour la saison automne-hiver 2021

info mode

c’est peut-être un détail pour vous…

info mode