mylovehair.com
Infos Mode

moins de défilés, plus de créativité


Londres – Pas de public? Pas de problème! Pour la
Fashion Week de Londres, 100 pour cent virtuelle dans un pays confiné par la pandémie
de Covid-19, les designers ont innové, s’emparant du réseau social Twitch
comme Burberry, ou diffusant des vidéos sur des bâtiments emblématiques, comme
Roksanda.

Pour sa première collection exclusivement masculine sous la houlette de son
directeur artistique Riccardo Tisci, Burberry a diffusé lundi en direct son
défilé sur le site de la marque, son compte Instagram et surtout sur Twitch,
une plateforme de streaming qui a popularisé la diffusion de jeux vidéos, qui
y sont commentés en direct.

L’intérêt de Twitch: chacun est immergé dans le show et peut voir les
créations au plus près et réagir en direct.

Burberry avait déjà osé Twitch lors de la semaine de la mode de septembre
dernier, une première pour une marque de mode. Elle y avait présenté un défilé
aux allures de performance artistique, filmé en pleine forêt, quitte à
déstabiliser certains habitués du site.

Le show avait cumulé au total 118 millions de vues sur les différentes
plateformes.

Pour la présentation de sa collection automne/hiver 2021, les mannequins
ont cette fois défilé dans le magasin phare de la marque, à Regent’s Street,
dans le coeur commercial de Londres. Là encore, l’appel de la nature, en plein
confinement, a inspiré Riccardo Tisci.

“Pour ma première collection de vêtements pour homme Burberry, je voulais
célébrer la liberté d’expression. Enfermé à l’intérieur, je rêvais du plein
air et de sa beauté, nourri par la pensée de la créativité qui vient lorsque
nous sommes ensemble”, explique M. Tisci.

Tourné à l’iPhone

Les classiques de la marque y sont revisités avec un trench doté d’un col
en V rappelant celui d’un pull et un duffle coat raccourci, se terminant par
des franges dorées.

Ils sont portés sur des robes chemises et des jupes plissées permettant une
grande liberté de mouvement. Côté couleurs, on retrouve les classiques de
l’automne: beige, brun, bordeaux et gris, égayés par des touches de bleu.
Le groupe fondé en 1856 a connu un nouveau souffle avec l’arrivée en 2018
du styliste italien Riccardo Tisci, ex-Givenchy, dont les collections teintées
de streetwear attirent un public plus jeune.

De son côté, la créatrice serbe Roksanda a tourné une vidéo à l’iPhone dans
la maison de campagne de Vanessa Redgrave, comédienne britannique aux
multiples récompenses.

L’actrice récite un sonnet de Shakespeare dans ce court film poétique qui
illustre la fragilité de la vie et la force des liens familiaux.
Avec des mannequins inattendus: l’actrice de 84 ans, sa fille Joely
Richardson, également actrice, et sa petite-fille Daisy Bevany. Trois
générations de femmes pour mettre en valeur les créations de Roksanda Ilincic,
des robes surdimensionnées éclatantes de couleurs ou fluides en soie.

Des manches modulables permettent de les porter ouvertes ou fermées. Les
couleurs sont vibrantes, en rouge vermillon, miel, orange ou vert céladon.
“J’essaie juste de trouver un moyen d’apporter au monde une certaine
positivité, passion et beauté”, a confié à Vogue la créatrice. Sa vidéo sera
projetée lundi soir sur la façade de plusieurs bâtiments londoniens, dont le
théâtre de l’Old Vic. (AFP)

Photo: Burberry



Source link

Autres articles

Haute couture : De l’opulence ! De l’exubérance !

info mode

l’Atelier Richelieu se tiendra en petit comité en février

info mode

Zoom sur le nouveau cardigan de la Gamme 18 Volontaire !

info mode

Comment Pierre Cardin a bâti un empire mondial

info mode

Adapta étend son offre de sourcing

info mode

La haute couture ou la valse à mille temps

info mode