mylovehair.com
Infos Mode

Richemont voit ses ventes trimestrielles dépasser leur niveaux d’avant-crise


Zurich – Le géant suisse du luxe Richemont, propriétaire de la maison de joaillerie Cartier, a fait état vendredi d’un vif rebond de ses ventes trimestrielles, qui ont dépassé leurs niveaux
d’avant-crise, portées par l’Asie Pacifique, la zone Amériques et le Moyen Orient.

Richemont : un chiffre d’affaires à 4,3 millards d’euros

Le groupe genevois qui publie ses résultats sur une base décalée a annoncé un chiffre d’affaires meilleur qu’attendu pour le premier trimestre (clos fin juin), à 4,3 milliards d’euros, soit un rebond de 121 pour cent par rapport au premier trimestre l’an passé qui avait coïncidé avec la première vague de la pandémie, et de 18 pour cent rapport au premier trimestre 2019, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Ce rebond est supérieur aux prévisions des analystes interrogés par l’agence suisse AWP qui tablaient en moyenne sur 4,1 milliards d’euros de revenus.

L’an dernier, son exercice comptable décalé, qui se termine fin mars, avait concidé avec les grandes phases de la crise sanitaire. Au premier trimestre, son chiffre d’affaires s’était effondré de 47 pour cent avec le premier choc de la pandémie, les ventes dégringolant face aux fermetures de boutiques et au gel du tourisme dont dépend fortement le secteur du luxe.

Leur chute avait ralenti au trimestre suivant avec les premiers assouplissements des mesures, puis avait légèrement renoué avec la croissance durant le trimestre correspondant à la période des fêtes de fin d’année. Elles avaient ensuite redécollé entre janvier et mars grâce en particulier à la Chine où les amateurs de montres de luxe ont reporté une partie de leurs achats, faute de pouvoir voyager.

Par rapport à 2019, les ventes (hors effets de changes) dépassent désormais de 40 pour cent leurs niveaux d’avant-crise dans la zone Asie Pacifique, de 47 pour cent dans la zone Amériques et de 55 pour cent dans la zone Moyen Orient et Afrique, où elles ont été portées par la demande locale mais aussi par les dépenses touristiques à Dubaï et en Arabie Saoudite.

L’Europe est en revanche restée à la traîne. Les ventes continuent d’y pâtir de l’absence des touristes, le recul se chiffrant à 15 pour cent à taux de changes constants par rapport à 2019.

Lundi soir, le groupe horloger Swatch Group, propriétaire de marques suisses de luxe aux côtés de ses montres en plastique multicolores, avait fait état d’un rebond de ses ventes de 54,4 pour cent au premier semestre. (AFP)



Source link

Autres articles

Défendre les Ouïghours ou vendre en Chine ? Dilemme dans l’industrie textile

info mode

Quatre pièces incontournables pour le printemps-été 2022

info mode

Le bikini, un deux-pièces avec vue

info mode

le monogramme prend du poids

info mode

Bernard Arnault, insatiable empereur du luxe et croqueur de diamants

info mode

Et si on parlait de laine Made in France ?

info mode