mylovehair.com
Infos Mode

Une compétition inscrite dans l’ADN L’Oréal


Une compétition inscrite dans l’ADN L’Oréal

L’Oréal et la coiffure ? Une très longue histoire. Pour le Groupe, tout a débuté par la mise au point d’une des toutes premières « teintures inoffensives pour cheveux ». C’était il y a 110 ans. Depuis, L’Oréal n’a jamais cessé d’accompagner les coiffeurs et visagistes pour faire de la beauté un bien partagé. Aujourd’hui encore, les jeunes talents ne manquent pas et méritent d’être mis en lumière.

Fidèle à son esprit d’innovation et d’avant-garde, L’Oréal a donc imaginé un concours inédit pour révéler les coiffeurs de demain et aider la future génération d’entrepreneurs à réussir dans cette industrie. L’idée de Top Stylist a tout d’abord été imaginée par l’équipe de Youth To Growth composée de Baptiste Belaid, Lina Tamzali, Adeline Schwartz, Julien Guichard, Terry Adin, Fatoumata Bah et Christine Uruc. L’initiative Youth to Growth est une entité qui développe des projets au sein de la Division des Produits Professionnels de L’Oréal à la manière d’une start-up. Le projet Top Stylist a ensuite germé suite à une conversation entre Nathalis Roos, Directrice Générale de la Division des Produits Professionnels de L’Oréal et le coiffeur parisien Hovig Etoyan, au cours de laquelle Hovig a souligné l’importance de valoriser la profession et notamment d’accompagner des coiffeurs talentueux à ouvrir leurs propres salons.

Suite à cette impulsion, le concept ambitieux de Top Stylist est né. Son élaboration et son exécution sont le résultat d’une initiative originale de Youth 2 Growth, un groupe de co-développement en mode startup créé au sein de la Division des Produits Professionnels de L’Oréal. Youth 2 Growth se compose d’une équipe pluridisciplinaire de jeunes professionnels qui, tout au long du projet, a travaillé en direct avec Nathalie Roos et a bénéficié de son encadrement ainsi que de son soutien.

Expertise et originalité

Lancé le 1er mars dernier, ce concours inédit se déroule en deux temps. Suite à un premier appel à candidature, clos le 5 juin, 40 demi-finalistes ont été présélectionnés pour participer à la grande finale. C’était le 24 juin 2019, à Paris. Dans un premier temps, ils devaient faire preuve de toute leur expertise. Diagnostic, coloration, coupe, coiffage ou encore relation client… tout leur savoir-faire était évalué par un jury de stars de la coiffure et d’experts de l’industrie.

 

Les 20 gagnants de cette épreuve technique ont ensuite été départagés par le « challenge conceptuel ». Les porteurs de projet ont ainsi vu leur fibre entrepreneuriale jugée par Nathalie Roos, Directrice Générale de la Division des Produits Professionnels de L’Oréal, du célèbre chef Cyril Lignac ou de Guillaume Gibault, fondateur du Slip Français. Parmi les membres du jury nous retrouvions également Claire Brugnago, Directrice générale de la Division des Produits Professionnels France et Sophie Javary, vice-présidente CIB EMEA à BNP Paribas.

 

Les 27 candidats ainsi que le jury ont passé une journée exceptionnelle qui s’est terminée Place Vendôme, à Paris à l’hôtel d’Evreux, où Nathalie Roos a révélé les 10 finalistes en présence d’influenceurs et d’artistes coiffeurs.

 

À la fin, les dix lauréats ont été invités à passer six mois dans l’incubateur de start-ups, la Station F. Pour Nathalie Roos, cette confrontation des deux mondes, celui de la coiffure et des start-ups, est une évidence : « Si l’expérience client, la technique et les qualités business du coiffeur restent au cœur de la réussite, la maîtrise des enjeux du digital et des réseaux sociaux est capitale pour mettre toutes les chances de son côté ».

Pendant tout un semestre, les coiffeurs de demain seront accompagnés par des experts pour mûrir précisément leur projet de salon. Ils devront réfléchir à leurs priorités de recrutement, leur plan de développement et se confronter aux réalités légales, marketing ou digitales, à travers des ateliers pratiques avec des stars de la coiffure, de la finance ou de l’entreprenariat. Autant d’atouts pour se lancer pour de bon dans l’aventure de leur premier salon.

> Découvrez le concept L’Oréal Top Stylist, incubateur de coiffeurs

> En savoir plus sur le jury de cette 1ère édition



Source link

Autres articles

La mode se paie le luxe de la solidarité

info mode

Un seul candidat à la reprise du chausseur André, touché par le Covid-19

info mode

De quelle ampleur sera la vague de faillite dans la mode dans les mois à venir ?

info mode