mylovehair.com
coupe de cheveux
Coiffure

Comment parler à son coiffeur pour une coupe de cheveux réussie

C’est avec ce premier post que j’ai souhaité commencer. Car cela nous est toutes arrivé au moins une fois dans notre vie: sortir de chez le coiffeur en tentant de fuir les regards, même le sien… En effet, pas évident de réussir à expliquer ce que l’on souhaite vraiment à son coiffeur. C’est arrivant devant ce dernier, fière, que l’on s’imagine déjà avec le blond californien de Blake Lively ou le carré plongeant de Jennifer Aniston (à une certaine époque). Mais lorsqu’il s’agit de commencer à exprimer ce que l’on a en tête…. on se rend souvent compte (malheureusement) à la fin que les qualificatifs devaient manquer cruellement de justesse (ou que le coiffeur était incompétent, mais ça c’est une autre histoire). Voici donc mon listing des différents éléments à aborder avant et pendant votre rencontre avec le coiffeur, sachant que presque tout est question de… communication!

  1. Avant tout, choisir minutieusement son coiffeur est important. Cela passe d’abord par bien définir le style qui vous correspond: êtes vous plutôt coupe classique, moderne, ou carrément « fashionista »? Car selon l’esprit du salon ou du coiffeur, une même demande ne sera pas nécessairement interprétée de la même manière. Essayez également si possible de ne pas jouer à la « roulette russe » en choisissant un coiffeur au hasard (même au sein d’un salon il vous est possible de demander à être coiffée par un coiffeur en particulier). Pour cela, rien de plus précieux que les témoignages d’amis ou de connaissances qui sont déjà « passés » par le coiffeur qui vous intéresse.
  2. Cela ne vous surprendra pas je l’espère, mais réfléchir à ce que l’on souhaite en amont est primordial si l’on veut obtenir un résultat proche de ses attentes. Rien de mieux que de vous laisser aller de diaporamas en diaporamas de coiffure (et le net en regorge) afin de trouver la coiffure de vos rêves. Les célébrités ont également l’agaçante tendance à orienter nos choix… à moins de vouloir la crinière de Shakira alors que vous avez les cheveux raides, courts et fins, pourquoi pas! Dernière étape: apporter une ou plusieurs photos, non pas pour étaler vos recherches, mais pour que votre coiffeur puisse comprendre au mieux l’effet capillaire que vous souhaitez obtenir. Rien de pire que d’improviser sur le moment, à moins d’être amatrice de sensations fortes!
  3. Soyez précise dans le vocabulaire employé pour parler avec votre coiffeur. Dire que vous souhaitez « couper les pointes abîmées » peut signifier couper 20 cm pour le coiffeur, et non pas 2 cm comme vous l’imaginiez. En cas de dégradé, attention aussi à bien préciser la longueur de cheveux que vous souhaitez dégrader. N’hésitez surtout pas à montrer avec les mains où vous souhaitez que vos cheveux arrivent une fois secs, cela donnera un repère à votre coiffeur. Parler la même langue est en effet plus simple pour se comprendre!
    A noter: n’acceptez pas de passer au bac avant d’avoir fait le point avec le coiffeur qui s’occupe de vous , afin d’avoir les cheveux secs (et s’il s’agit d’une coupe à domicile, ayez les cheveux propres mais secs avant l’arrivée de votre coiffeur). En effet, ce dernier pourra mieux comprendre la nature de vos cheveux, la façon dont ils « retombent », votre manière de les coiffer au quotidien, ce qui diffère grandement quand les cheveux sont mouillés!
  4. N’oubliez pas d’être attentive aux explications du coiffeur, et de ne pas hésiter à lui demander de reformuler/préciser ce qu’il imagine. Ne dites pas « oui » sans avoir vraiment compris.
    A noter: si vous avez les cheveux fins, assurez-vous que le coiffeur ne compte pas vous les « désépaissir », vous risqueriez de perdre le peu de volume que vous avez.
    Cependant, gardez bien à l’esprit que le coiffeur est un professionnel ayant l’habitude de ce qui peut être envisagé selon le type de cheveux. Il peut donc être intéressant dans une certaine mesure de prendre en compte ce qu’il vous propose.
  5. Si vous êtes parfaitement satisfaite par la coupe, n’hésitez pas à repasser par le même coiffeur la prochaine fois. Il vous connaitra déjà, le deuxième rendez-vous ne sera ainsi qu’une formalité!

Bon, et si malgré tout ça, vous n’êtes pas (du tout) satisfaite par le résultat, pouvez-vous envisager de partir sans payer? Allez, avouez que ne pas payer pour une coupe ratée a déjà dû vous traverser l’esprit par le passé…! La réponse est… non. En effet, d’un point de vue « légal », le coiffeur n’a aucune obligation de résultat, seulement une obligation de moyen… Ok, ok, on reprend en essayant de vulgariser ce jargon juridique… D’un point de vue « légal », le coiffeur doit tout faire pour réaliser au mieux la coupe demandée ; cependant, si au final vous n’êtes pas satisfaite par le résultat, vous êtes tout de même obligée de payer pour la prestation réalisée. Il ne sera ainsi possible d’engager la responsabilité du coiffeur qu’en cas de réel préjudice (comme un « trou » dans la chevelure, une couleur (très) mal exécutée, la prise en charge par un coiffeur non qualifié…).

Quoi qu’il en soit, ces quelques étapes devraient, je l’espère, vous permettre d’être plus sereine la prochaine fois que vous devrez passer le grand oral devant votre coiffeur!

Photo : blake_lively_03 by alien_artifact (CC BY) – flickr.com

Autres articles

Calvitie précoce, que faire pour s’en sortir ?

Irene

Méthode no-poo / low-poo / water only : un point s’impose

Irene

Soins contre la chute des cheveux – 2ème partie

Irene

L’huile de serpent pour cheveux, info ou intox ?

Irene

SOS pointes en mal de soins

Irene

Recettes de smoothies contre la perte de cheveux

Irene