mylovehair.com
Crèmes capillaires
Coiffure

Crèmes capillaires sans rinçage jour et nuit

J’ai réalisé deux nouvelles recettes : une crème de jour capillaire sans rinçage et une autre de nuit, parfumées aux fragrances Moorea pour l’une et Lilas blanc pour la seconde, un régal pour les sens. Il me manquait une crème hydratante pour les cheveux à mettre entre les shampoings afin d’entretenir les pointes et les longueurs, et je suis contente car ces crèmes sont moins grasses que mes huiles et mes cheveux fins apprécient. Je les ai faites essayer à ma mère qui a des cheveux crépus qui restaient comme défrisés depuis un moment; ses cheveux ont adoré ! Elle a d’abord mouillé puis essoré ses cheveux – autrement ils sont comme une couche impénétrable – puis les a imprégné de soin en malaxant les pointes. Le résultat fut spectaculaire, ils étaient devenus luisants avec de belles petites boucles serrées ! Du coup, je vais lui en faire un flacon.

Crème de jour (100 ml)

(phase huileuse)
HV abyssinie : 1 càc

HV yangu : 1 càc

Emulsifiant olivem 1000 : 5 pelles de 2 ml

 —
(phase aqueuse)
Eau minérale : 80 ml


Protéines de soie liquides : 43 gouttes

Fragrance Moorea : 2 ml

Conservateur cosgard : 20 gouttes

Appliquez une noisette de crème capillaire le matin avant de vous coiffer sur les longueurs et les pointes sèches ou abîmées. Cette crème de jour capillaire répare, protège et aide au coiffage tout en parfumant délicatement vos cheveux.

Crème de nuit (100 ml)

(phase huileuse)
HV abyssinie : 2 càc

HV chanvre : 1 càc

BTMS : 2 pelles de 5 ml


(phase aqueuse)
Eau minérale : 71 ml


Fragrance Lilas blanc : 75 gouttes

Protéines de riz hydrolisées : 1 càc

Conservateur cosgard : 20 gouttes

Cette crème à la texture fondante apporte aux cheveux nutrition, douceur et réparation pendant le sommeil sans les alourdir ou tâcher l’oreiller. Appliquez une noisette de crème le soir avant de se coucher sur les longueurs et les pointes uniquement.

Procédé :

– Faire chauffer la phase huileuse et aqueuse séparément au bain-marie

– Verser la phase aqueuse dans la phase huileuse en remuant pendant 3 minutes. Le mélange blanchit et s’homogénéise

– Sans cesser d’agiter, mettre le bol dans un fond d’eau froide pour accélérer le refroidissement et la prise de l’émulsion, continuer de remuer pendant 3 minutes encore.

– Ajouter progressivement le reste des ingrédients en remuant entre chaque ajout

Astuce perso : 

Lors de la réalisation de ma dernière crème démêlante, je n’avais pas réussi à transvaser le mélange crémeux dans son flacon et l’avait donc stocké en pot cosmétique moins pratique sous la douche. J’ai essayé plusieurs techniques avant de découvrir la plus simple et la plus vieille d’entre elles : la poche à douille… sans douille. Je m’explique : vous prenez un sac spécial congélation, vous coupez 5 mm dans l’angle pour faire un trou où passera la crème, vous le remplissez à la cuillère à soupe ou avec ce que vous voulez et hop ! on presse jusqu’à ce que toute la crème soit passée dans son flacon. La transparence du sachet permet de voir où on en est, sa souplesse, de presser jusqu’à la dernière lichette et bien que cela ne soit pas écologique – le seul défaut de cette technique – on jette le sachet quand c’est fini !

Autres articles

La phytothérapie au service des cheveux

Irene

Se laver les cheveux moins souvent: pourquoi et comment

Irene

Tresse en cage

Irene

John Masters Organics : Elixir anti-frisottis

Irene

Combien de centimetre pousse les cheveux ?

Irene

J’ai testé la crème colorante végétale Logona

Irene