mylovehair.com
Silicone cheveux
Coiffure

Silicone cheveux, ce que vous devez savoir !

Voilà comment en une cinquantaine d’années, le silicone cheveux est passé du progrès à la diabolisation. Lors de sa découverte, le silicone fut une entrée fulgurante dans la composition des soins capillaires mais depuis la parution du livre de Lorraine Massey sur les cheveux bouclés et celui de Rita Stiens « la vérité sur les cosmétiques« , les choses ont bien changé ! Autrefois recherché, le silicone cheveux est aujourd’hui pointé du doigt. Résultat, les produits contenant des silicones sont maintenant controversés.

Les silicones sont-ils aussi dévastateurs ? Quels risques encoure t’on à utiliser des soins capillaires qui en contiennent ? Existe t’il des alternatives ?

Autant de questions qui peuvent en tourmenter plus d’un et plus d’une, particulièrement ceux et celles voulant se tourner vers une routine capillaire naturelle.

Silicone cheveux, c’est quoi exactement ?

Le silicone est un produit de synthèse dérivé du silicium (sable) dont le processus de fabrication est loin – très loin même – d’être naturel. C’est de là que commence le problème et donc le débat. D’ailleurs, même Ecocert n’autorise pas le silicone car leur biodégradabilité serait problématique, bien que leur impact sur l’environnement reste encore flou.

Le silicone dépose sur vos cheveux une fine couche lisse et douce qui va sublimer la chevelure et cacher les imperfections, notamment les fourches. Agissant comme un vernis à ongles, le silicone va permettre à vos cheveux de paraître très brillants.

Silicone, quel intérêt pour mes cheveux ?

Le silicone est présent dans quasiment tous les soins capillaires conventionnelsPourquoi donc les laboratoires cosmétiques l’introduisent t’ils dans leurs produits ? Tout simplement parce que le silicone est une substance bon marché, qui ne revient pas cher à la production. Mais s’ils ne peuvent se passer des silicones, c’est surtout parce qu’en apparence, il masque les irrégularités du cheveu. Les particules de silicone se dépose sur la fibre capillaire et l’enrobe d’une gaine qui va lisser la cuticule. A noter que la cuticule se fragilise car les céramides, censées la protéger, disparaissent à cause de soins non adaptés ou trop fréquents (coloration, permanente, défrisage, etc.). Vous obtenez donc une chevelure resplendissante, un toucher doux … en apparence. Les écailles de la cuticule ne sont plus hérissées, ce qui facilite grandement le démêlage et le coiffage. Au final, vous jugez le soin comme satisfaisant, ayant eu des résultats immédiats, conformément à vos attentes. Voyons maintenant l’impact du silicone cheveux.

Silicone cheveux, quel impact ?

C’est bien là le réel problème. En apparence, votre cheveu a tous les signes d’un cheveu en bonne santé. Pourtant, il n’en est rien ! Sous cette couche de silicone, il est endommagé car le silicone une fois fixé, le cheveu est étouffé. Sa forme occlusive pourrait ainsi empêcher certains actifs de vos masques de pénétrer en profondeur jusqu’au cortex. Beau en apparence, mais abîmé de l’intérieur. C’est comme si ils manquaient d’oxygène. Au fil du temps donc, vos cheveux vont se dégrader et vous allez devoir à chaque fois tester de nouveaux produits dans le but de les réparer. C’est un véritable cercle vicieux où vous ne voyez rien venir. L’usage trop fréquent des silicones alourdi la chevelure et la rends terne. S’il a été super simple de mettre du silicone sur vos cheveux, il n’en sera pas autant pour le faire partir car une fois installé, c’est très difficile de s’en débarrasser ! Soit vous prévoyez alors une bonne coupe de cheveux ou bien faîtes preuve de patience, un mois environ.

Silicone ou naturel ?

Le silicone cheveux a surtout la propriété de lisser la cuticule, de cacher les fourches et faire briller. Vous risquez donc fortement d’en retrouvez dans la plupart des soins capillaires notamment les shampoings anti-fourches. Que se passera t-il si demain, vous arrêtez le silicone sur vos cheveux ? Au début, vous allez avoir les cheveux secs, très secs même ! Vous allez donc logiquement penser que le silicone, au moins lui, vous donnait de magnifiques cheveux !Mais rappelez-vous, le silicone était juste là pour camoufler les horreurs, or il faut se rendre à l’évidence, si vos cheveux sont moches, c’est qu’il y a un problème. Il ne faut pas le fuir mais le régler ! Soyez patiente, un mois environ, et ensuite vous verrez tous les bienfaits de passer à une routine capillaire naturelle.

Quelles alternatives en attendant ?

Pendant la transition au naturel, vous risquez d’être perturbée et stressée en voyant l’état de vos cheveux. Difficile de s’accepter tel quel, je vous comprends ! Vous pourriez profiter de la venue du froid pour cacher vos cheveux au maximum le temps d’un mois, soit sous un chapeau, un foulard ou encore en adoptant des coiffures du type chignon. Sinon, à l’approche de vos vacances. En général, soit en reste chez soit, et là tant mieux, soit on part en vacances, et là on consacre souvent moins de temps à sa chevelure, on pourra donc se dire que vous avez bâclé votre routine pour profiter de vos congés 🙂

Pour redonner brillance et éclat à vos cheveux, ne perdez pas une seconde ! Optez pour des poudres ayurvédiques, ce qu’on appelle les poudres indiennes. A utiliser en masque mais aussi en shampoing. Le shikakai, vous ne connaissez pas ? Voici un excellent article à lire, croyez-moi, vous serez conquise !

Il existe également les silicones végétales qui jouent le rôle de véritable conditionneur naturel en formant un film doux non occlusif et en lissant et gainant le cheveu.

Comment reconnaître le silicone cheveux ?

Comment reconnaître le silicone cheveux dans un soin ? Pour cela, rien de plus simple ! Enfin, c’est vite dit … Si vous avez une mémoire d’éléphant, prenez un post-it 🙂

Il vous faut regarder la composition exacte, pour cela, regardez derrière votre flacon ou bouteille la mention INCI. Vous allez alors voir des noms bizard, disons-le clairement. Pour repérer les silicones, soyez attentives aux terminaisons de ces noms. Si vous voyez :

– « thicone »

– « thiconol »

– « siloxane »

– « silane »

??? De nombreuses recherches en anglais ont été faites sur le silicone cheveux. Certains estiment que les bienfaits du silicone sont bien supérieures à ces méfaits. Les avis divergent. Je préfère quand même m’en passer car le retour au naturel est logiquement bien plus bénéfique pour mes cheveux. J’ai eu l’occasion de passer au no poo suite à mon dernier accouchement il y a presque deux ans et depuis je ne regrette absolument pas, pourtant j’avais les cheveux gras, mais ça, c’était avant 🙂 Je compte prochainement faire des shampoing aux poudres indiennes, je vous en dirai des nouvelles ! ???

Autres articles

Soin hydratant bio pour les cheveux : comment choisir ?

administrateur

Calvitie précoce, que faire pour s’en sortir ?

Irene

Cheveux clairsemés, découvrez la solution

Irene

Top 5 des astuces pour garder l’éclat de vos cheveux après l’été

administrateur

Faire pousser ses cheveux en une nuit, arnaque ou miracle

Irene

Cheveux qui tombent, que faire de toute urgence ?

Irene