mylovehair.com
cheveux bouclés
Coiffure

Et les cheveux bouclés dans tout ça ?

Suite aux questions d’une lectrice, je me suis dis en tapant ma réponse qu’il y avait tellement à dire sur le sujet que les cheveux bouclés méritaient bien un billet à eux tout seuls. D’autant plus que je suis issue d’une famille de bouclés / crépus par ma mère qui a des origines antillaises (oui, je suis un ovni parmi eux – mes soeurs et nièces ont des touffes sur la tête mais moi j’ai hérité du package « father’s gene »). Bref, revenons à nos moutons frisés… Les cheveux bouclés sont plus fragiles et secs que les autres par nature. Souvent rebelles aussi, parce qu’ils sont incompris ! Les mots-clés pour leur entretien sont : nutrition, hydratation et délicatesse.

Tout d’abord, aimez vos boucles ! Je sais que la mode véhicule une image de la beauté axée sur le modèle quasiment unique d’une chevelure lisse et brushée mais avoir une crinière de lionne est un atout dont il faut être fière. Je dis cela pour vous amener à la question des appareils chauffants. Il vaut mieux éviter les brushings quotidiens et les fers en tout genre. Ils grillent littéralement la fibre qui deviendra poreuse et difficile à réparer.

Lavage

Pour le lavage, privilégiez les shampoings doux, sans silicones, à base de germe de blé, huile d’olive, karité ou encore avocat et contenant des agents démêlants. Il y a aussi la technique dite du « no-poo » qui consiste à ne se laver les cheveux qu’avec de l’après-shampoing (qui contient aussi des agents lavants dans sa formule). Cette dernière lave très bien les cheveux mais peut laisser une sensation d’inconfort sur le cuir chevelu due au sevrage du shampoing qu’il faudra réguler en faisant un gommage du cuir chevelu 1 fois / semaine avec un mélange d’1 cuillère à soupe de sucre de canne pour 3 d’après-shampoing afin d’enlever les cellules mortes et les résidus (technique de Lorraine Massey issue de son livre Curly Girl).

Séchage

Pour se sécher les cheveux sans casser les boucles, il faut d’abord les démêler délicatement aux doigts lorsqu’ils sont humides puis les sécher tête en bas à l’aide d’un diffuseur en réglant la température au plus bas. Il ne faut pas non plus les frictionner avec la serviette mais prendre les boucles à pleine main et serrer (comme si on serrait une balle en mousse). Vous verrez qu’en procédant de cette manière, vos boucles seront définies naturellement et adieu fer à friser ! Vous pouvez aussi vous servir de la bonne vieille technique du gros bigoudi en mousse. Efficace, pas cher et sans danger pour vos cheveux.

Pour encore plus de maintient, vous pouvez enduire les longueurs encore humides de sérum à base de 50% de gel d’aloé véra et 50% de glycérine végétale + un soupçon d’une HV de votre choix. Ça colle un peu à l’application mais l’effet disparaît par la suite.

Entretien

Pour le coiffage et l’entretien, il existe des produits naturels qui protègent, réparent et définissent les boucles. Les cheveux bouclés sont secs et fragiles, il ne faut donc pas hésiter à leur faire des soins très nourrissants. Il y a les actifs tels que les céramides végétales, le silicone végétal ou la squalane, à ajouter dans des produits tout prêts ou faits maison, il y a tout ce qui est à base de beurre végétal (karité, mangue, sal, kokum, murumuru…) et toutes les huiles végétales riches (coco, sapote, yangu, kukui, oléine de karité) à appliquer en masque avant-shampoing toute une nuit.

Pour les pointes abîmées, vous pouvez utiliser l’huile essentielle de Bois de rose à ajouter avec parcimonie dans votre dose de shampoing ou de sérum (2 à 3 gouttes, pas plus). Mais malheureusement, c’est mon cas aussi, il n’y a pas de miracle. Continuer de couper est le seul moyen d’éradiquer les pointes trop abîmées. En revanche, on peut limiter leur apparition en relevant ses cheveux en queue de cheval ou en chignon quotidiennement et en évitant les appareils chauffants (j’insiste sur ce point)…

Pour tonifier et parfumer vos boucles, vous pouvez aussi vaporiser quotidiennement cette lotion sur vos cheveux secs :

Pour 30 ml dans un flacon spray

  • 25 ml d’hydrolat au choix
  • 32 gouttes d’extrait aromatique au choix
  • 20 gouttes de céramides végétales
  • 1 noisette de silicone végétal
  • 10 gouttes de conservateur cosgard

Coiffure

Au niveau des coiffures, il faut évider tout ce qui est trop serré. L’idée est de jouer avec les accessoires tout en laissant les boucles vivre ! Pourquoi ne pas jouer avec le style romantique ou bohême ? Pensez au chignon fouilli, au bandeau, au serre-tête… Faites une petite natte de chaque côté de la tête et réunissez-les derrière en les sécurisant avec une jolie barrette.

Chignon fouilli
Jeu de lacets
Serre-tête
Chignon cascade
Pin-up mutine
Demi-queue romantique

Autres articles

Antonin .B Paris : Baume intense au miel

Irene

Kinky Curly – gel Curling Custard : comment l’utiliser correctement ?

Irene

Fabriquer son shampooing soi-même

Irene

Cheveux qui tombent, que faire de toute urgence ?

Irene

Entrez au Jardin des Couleurs

Irene

Comment choisir le bon shampooing pour cheveux colorés

administrateur