mylovehair.com
cheveux brillants
Coiffure

Pour des cheveux brillants pour les fêtes, on s’y prend dès maintenant !

Point trop de shampoings

Bye bye cheveux ternes ! L’hiver arrive mais ce n’est pas une raison pour rentrer en déprime capillaire. Premier bon réflexe à avoir pour éviter la léthargie : ne pas trop se jeter sur le shampoing. Un usage trop fréquent agresse le cheveu qui perd en vitalité et produit plus de sébum, propice aux pellicules et aux démangeaisons. On espace donc les shampoings (adaptés à son type de cheveux, doux de préférence) à raison de deux à trois lavages par semaine pour préserver leur éclat. On n’hésite pas à les nourrir un peu plus en hiver avec la pose d’un masque. Si on fait du sport, le shampoing sec est une bonne option entre deux shampoings.

La bonne pose

Inutile de verser la moitié de la bouteille pour les noyer dans un nuage de mousse, une noix de produit suffit. Le shampoing étant très concentré, on peut même obtenir une version plus allégée si on le dilue avec un peu d’eau. On répartit la mousse sur le cuir chevelu et on malaxe doucement du bout des doigts, du front jusqu’à la nuque.

Un shampoing aromatique pour cheveux ternes

Mode d’emploi : Dans un bol d’eau chaude, mélangez deux cuillères à soupe d’argile blanche (nourrit et revitalise les cheveux secs et fatigués) en poudre et 5 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale (apaise le cuir chevelu).

Application : Remuez bien avant de poser sur cheveux humides. Massez du bout des doigts, attendez 5 minutes et rincez abondamment.

Recette extraite de « Les huiles essentielles c’est malin », de Danièle Festy et Catherine Dupin, Leduc S. éditions.

Un rinçage « shiny »

On s’assure que les cheveux sont bien rincés et dépourvus de tout reste de shampoing. On rince à l’eau froide afin de resserrer les écailles du cheveu puisque ce sont elles qui reflètent la lumière.

En bonus, on peut ajouter du vinaigre de cidre (ou du jus de citron) au dernier rinçage. On se débarrasse ainsi des résidus calcaires, coupables de la perte d’éclat.

Mollo sur le séchoir

Le sèche-cheveux, comme le lisseur, est à employer avec modération car la chaleur déshydrate et endommage les fibres capillaires. Un séchage à froid, à bonne distance, accompagné si possible d’un diffuseur ou d’un spray thermo-protecteur assure un séchage tout doux.

Une friction quotidienne

On s’offre du volume, de la brillance et du tonus facilement avec un massage quotidien du cuir chevelu. La friction légère du bout des doigts stimule la circulation sanguine et apporte un bol d’oxygène aux cheveux, étouffés par les bonnets, la pollution et le froid. En plus, on stimule la croissance du cheveu, qui a tendance à tomber aux changements de saison.

Un zeste de sérum

Sur cheveux essorés ou secs, on satine sa crinière avec quelques gouttes de sérum brillance. On les chauffe au creux de ses mains et on répartit sur toute la longueur sans passer par les racines (au risque de les graisser).

Autres articles

La solution contre la calvitie la plus utilisée

Irene

Colorer ses cheveux conduit-il à leur chute ?

Irene

Cheveux clairsemés, découvrez la solution

Irene

Les dreadlocks : quels sont les avantages à porter cette coiffure

Emmanuel

Vinaigre de cidre cheveux, pousse et bien plus encore

Irene

Couper ses cheveux soi même sans finir en pleurs !

Irene