mylovehair.com
protection solaire
Lifestyle

Pourquoi je porte une protection solaire toute l’année

Ca n’est pas la première fois que je vous parle ici de l’utilité d’une protection solaire au quotidien. Seulement, depuis mon dernier post, je suis devenue beaucoup plus rigide à ce sujet, n’omettant (quasiment) jamais de mettre un indice solaire sur mon visage avant de sortir. Eté comme hiver. Oui oui, ma bonne dame.

L’utilité d’une protection solaire au quotidien

Je dirais que cela à une utilité pour deux raisons. La première, c’est que ça ralentit le vieillissement cutané. Et la deuxième, c’est que ça aide justement à prévenir les risques de cancer de la peau qui peuvent justement être provoqués par l’exposition aux rayons UV.

Si les UVB sont très connus des consommateurs, les UVA et leurs (m)éfaits le sont parfois moins. Et pourtant, il faut tout particulièrement les craindre. Car si les UVB sont bien identifiés par le grand public comme les rayons solaires qui brûlent la peau, les UVA ont une action pernicieuse plus insidieuse : on ne les sent pas, vu qu’ils ne brûlent pas. Et « bonne » nouvelle, les rayons UVA frappent tout au long de l’année, quelle que soit la zone du globe sur laquelle vous êtes situé(e). Une protection solaire au quotidien se justifie donc.

Toutes les excuses pour éviter la protection solaire au quotidien

Lors de mon dernier diagnostic de peau au Dermacenter à Paris, on m’a expliqué qu’au vu de mon phototype (peau claire avec des taches de rousseur) et des jolies taches sous-cutanées qui n’attendaient qu’à sortir, il était plus qu’important d’avoir recours à une protection solaire au quotidien. Pendant des années, j’ai pourtant tenté d’esquiver :

« Je sors juste 5 minutes faire une course au supermarché en bas de l’appart’ ». 

Paula Begoun, fondatrice de la marque Paula’s Choice, considère qu’il est impensable de sortir ne serait-ce qu’une minute dans la rue sans protection solaire. Pour elle, la protection solaire au quotidien est donc l’un des piliers d’une bonne routine beauté pour une jolie peau.

« Il n’y a pas de soleil » 

Les rayons UVA, ça n’est pas une histoire de « soleil ou pas ». J’ai appris que même si je travaillais toute la journée enfermée, près d’une fenêtre : il fallait penser à se coller un écran solaire sur le visage.

« J’ai mis un fond de teint qui contient du SPF »

Ok, c’est mieux que rien. Mais, au vu du micro-voile localisé sur la zone T de mon visage, je ne protège pas vraiment comme il faut. Mieux vaut donc avoir recours à un soin dédié sur tout le visage.

Quelle protection solaire au quotidien, alors ?

Je vous recommande de (re)découvrir mon article dédié à la crème solaire en ville. Il vous orientera vers différents types de galéniques et de références, en fonction de vos goûts et de votre budget. A noter que Paula Begoun m’a mise en garde sur l’utilisation de brumes solaires seules pour le visage en journée : on diffuse la protection sur le visage mais aussi ailleurs… C’est un produit qu’elle préconise plutôt en retouche, à glisser dans son sac à main. Pour elle, l’autre alternative côté retouche est la poudre compacte avec SPF intégré. Mais en place de première application le matin, rien ne vaut un vrai soin solaire avant d’appliquer son maquillage.

Tags: crème solaire, paula begoun, paula’s choice, protection solaire

Autres articles

Mascara Fairydrops : il s’en vend un par minute au Japon !

Irene

Prévention du mélanome : pourquoi j’ai décidé de m’y mettre

Irene

Eponge en silicone : est-ce une vaste plaisanterie ?!

Irene

Gommage visage : voici le meilleur gommage de la Terre (oui oui !)

Irene

L’épilation définitive au laser, 5 mois plus tard

Irene

Connaissez-vous Beauty Evolution, la petite soeur de Bobbi Brown ?

Irene