mylovehair.com
chute des cheveux
Coiffure

Soins contre la chute des cheveux – 3ème partie

Nous avons vu en 1ère partie et 2ème partie comment ralentir une chute de cheveux et stimuler les repousses par le biais de soins naturels à appliquer localement. Il s’agit-là de soins externes qui s’appliquent quotidiennement et qui peuvent être suffisants dans le cas d’une chute de cheveux saisonnière (Printemps et Automne) ou en complément d’un traitement médical.

Pour cette 3ème et dernière partie, je souhaite vous parler de ce que j’ai choisi pour renforcer mes cheveux de l’intérieur : l’alimentation.

Pour stimuler la pousse des cheveux, notre organisme a besoin d’un grand apport en acides aminés soufrés (méthionine, cystine…), en zinc, en vitamines du groupe B et en fer (ce dernier est d’ailleurs très important car nous, les femmes, avons particulièrement tendance à manquer de fer, ce qui provoque justement une chute de cheveux).

Le problème de notre alimentation actuelle, c’est qu’elle est mauvaise. Je ne parle même pas de la « malbouffe » (fast-foods, plats préparés…) mais simplement du fait que les pesticides et le raffinage des aliments éliminent beaucoup de nutriments, provoquant des carences pouvant être à l’origine de bon nombre de pathologies modernes. Prenons l’exemple de la tomate qui pousse hors sol, qui n’a pas de chair ni de saveur, juste de la flotte ! En la croquant, nous mangeons plus de pesticides que de vitamines.

J’insiste donc sur le fait de privilégier, en plus de certains aliments, la qualité de ceux-ci.

Personnellement, je veille à choisir au maximum des produits biologiques et des viandes d’animaux élevés dans de bonnes conditions, en pâturage. Cela a un coût, mais c’est ma façon de dire, à travers ma consommation, que je refuse de laisser les industriels faire de l’argent au détriment de ma santé et de celle des animaux d’élevage qui méritent tout notre respect pour le sacrifice qu’on leur inflige.

Breeef, après cette petite digression, voici la liste des aliments (de préférence certifiés biologiques, donc) à privilégier :

d’origine animale

– les viandes rouges et blanches, – les oeufs, – les poissons gras, – les abats (foie, boudin, rognons), – les fruits de mer (moules, huîtres, coquillages).

d’origine végétale

– cacahuètes, – amandes, – pistaches, – persil, – cacao, – soja, – lentilles, – céréales complètes, – champignons, – chou-fleur. Bien évidemment, il ne s’agit pas de ne manger plus que ça — un régime équilibré est primordial — mais si vous n’avez pas l’habitude de ces aliments dans votre assiette, il est peut-être temps de rectifier le tir.

Autres articles

Pourquoi les hommes se teignent-ils les cheveux ?

administrateur

Comment arrêter de se laver les cheveux tous les jours

administrateur

Compte-rendu d’utilisation du shampoing « Terre & Nature »

Irene

Merci les enfants pour mes cheveux blancs

administrateur

Guide pratique pour la repousse cheveux

Irene

Tresse en cage

Irene