mylovehair.com
Lifestyle

Tout ce qu’il y a à savoir sur la mésothérapie cheveux

Tout ce qu’il y a à savoir sur la mésothérapie cheveux

Aujourd’hui, grâce à la technologie, il existe une solution pour contrer cette chute de cheveux. Autrefois dédiées à la médecine esthétique, les scientifiques ont désormais réussi à l’associer au domaine capillaire. Qu’est-ce que la mesothérapie cheveux ? Tout est dit dans cet article ! La mésothérapie est la solution thérapeutique visant à lutter contre la chute de cheveux, étant une méthode qui existe depuis les années 1950 dans le domaine de la médecine esthétique, elle est pratiquement nouvelle dans le domaine capillaire. 

Qu’est-ce que la mésothérapie capillaire ? 

Avant d’entamer toute explication, il est bon de connaître le cycle capillaire, soit la croissance du cheveu. Il est à noter que le cheveu naît dans un follicule pileux et chaque follicule possède sa propre vie. Voilà pourquoi les cheveux ne poussent pas tous en même temps et de la même manière, d’autres pousseront assez vite tandis que d’autres tarderont. Il existe alors 3 phases de croissance du cheveu : 

  • la phase anagène durant laquelle le cheveu pousse. Elle dure 1 an à 4 ans à peu près pour 1 cm de poussée par mois, le bulbe capillaire se situant dans le follicule se régénère et engendre la fibre capillaire ;
  • la phase catagène ou phase d’évolution détermine la fin de la formation de la fibre capillaire. Elle dure 2 à 3 semaines ;
  • la phase télogène représente la phase de repos du cheveu. Durant cette période, le cheveu ne pousse pas, mais reste fixé à son follicule pendant 3 mois. Ce délai dépassé, il tombe pendant le brossage ou le lavage au shampoing. Une nouvelle phase anagène commence alors et ainsi de suite.

90 % des cheveux sont en perpétuelle phase de croissance tandis que les 10 % restants chutent. Quotidiennement, une personne perd 50 à 80 cheveux naturellement après une durée de vie de 2 à 7 ans qui sont ensuite remplacés. Durant sa vie, chaque follicule pileux reproduit 25 à 30 cycles, mais il peut y avoir un dérèglement à cause des hormones ou la perte définitive des cheveux menant à la calvitie. C’est durant ce dérèglement que la mésothérapie entre en jeu, en résumé, en visant à stimuler la croissance du cheveu. Pour ce faire, il s’agit d’injecter des polyvitamines dans le cuir chevelu pour nourrir le follicule pileux en profondeur et l’aider à reprendre sa croissance naturelle. 

Comment fonctionne la mesothérapie cheveux ? 

C’est une technique de micro-injections prescrite par le médecin. Il s’agit d’un mélange de polyvitamines et de vasodilatateurs qui est directement injecté dans le derme capillaire, dans les parties où la chute de cheveux est importante. Des petites ponctions sont exécutées sur le cuir chevelu par voie intradermique à l’aide d’une micro-aiguille stérile. Les produits injectés sont composés de vitamines, d’oligo-éléments, de minéraux et de vasodilatateurs. Traitement : 12 séances au total dont les 8 premières par semaine et les 4 dernières toutes les deux semaines. S’en suivront ensuite les contrôles post injections pour voir l’évolution de la thérapie. 

Dans quels cas avoir recours à la mésothérapie capillaire ? 

Cette méthode peut être appliquée chez les hommes comme chez les femmes à partir de 20 ans et souffrants de chute de cheveux anormale. Il existe cependant 3 sortes d’alopécie :

  • l’alopécie diffuse : il s’agit d’un bouleversement provisoire du cycle capillaire après un accouchement, un stress aigu, un avortement, un choc affectif, une anesthésie générale ou des maladies infectieuses ;
  • l’alopécie saisonnière ; est un phénomène qui se produit durant les changements de saisons, la perte de cheveux peut atteindre jusqu’à 100 cheveux par jours, ce qui est une horreur quand on tient à ses cheveux ;
  • on parle d’alopécie androgénétique : s’il en va d’une chute de cheveux liée à la génétique comme la calvitie.

On peut également avoir recours à la mésothérapie capillaire suite à une greffe de cheveux et dans ce cas, il s’agira de faire repousser les cheveux. Cependant, elle est proscrite dans le cas où le patient présente des problèmes d’allergies, de maladies de peau, de maladies infectieuses ou de cancer, il est donc obligatoire d’avoir une prescription médicale avant de se lancer. 

Quels sont les avantages de cette méthode ? 

Cette alternative donne plusieurs avantages aux personnes sujettes à la chute de cheveux comme : 

  • renforcement de la densité de la chevelure due à l’augmentation du diamètre de la tige capillaire ;
  • l’augmentation de la résistance du cheveu ;
  • l’absence de risque pour les implants comme c’est une méthode prescrite après la greffe de cheveux ;
  • l’absence de douleurs durant l’intervention : le médecin anesthésie le patient avant l’intervention et comme il ne pique que la partie intermédiaire de la peau (mésoderme), le patient ressentira moins de douleurs pendant sa convalescence ;
  • retour à la normale du cycle capillaire : comme le follicule est nourri à nouveau et sainement, le cycle capillaire peut reprendre.
  • ralentissement de la chute de cheveux : les substances injectées dans le cuir chevelu contribuent à la croissance saine des follicules pileux. Ces derniers vont générer des cheveux sains et ainsi réduire leur chute ;
  • la neutralisation de l’excès de DHT (dihydrotestostérone) provoque la surproduction de DHT entraînant la chute de cheveux. Le contenu de l’injection permet la suppression de l’excès de DHT et ainsi permettre aux follicules de se développer correctement ;
  • l’efficacité et la récupération rapide : les effets de la mésothérapie capillaire se font remarquer dès quelques jours après l’intervention et malgré le long processus de traitement, elle ne présente quasiment aucun risque et aucune douleur. Le patient peut ressentir quelques picotements, mais sans plus après l’opération ;
  • la réduction des pellicules grâce à la régénération du cuir chevelu.

Qu’en est-il des inconvénients ? 

La mésothérapie capillaire ne présente aucun effet indésirable secondaire, c’est une méthode qui a des effets bénéfiques. Néanmoins, le patient peut ressentir un petit désagrément après la séance, mais cela est passager. 

Qui devrait-on consulter ? 

L’intervention se fait strictement par prescription médicale et est pratiquée par tout médecin diplômé d’état ayant obtenu un diplôme interuniversitaire (DIU) ou universitaire (DU) en mésothérapie, en savoir plus

La perte de cheveux ou l’alopécie est chose courante et naturelle chez les adultes à partir de leur quarantaine, hommes et femmes confondues, elle touche 1 homme sur 2 contre 2 femmes sur 10. Cependant, elle peut commencer dès l’âge de 25 ans ou moins, voire à l’adolescence. La mésothérapie capillaire est une opération sans douleur et efficace pour toute personne sujette à la chute de cheveux. Il faut cependant être sûre de ne porter aucune maladie de peau ou n’importe quelle autre maladie infectieuse. Cette opération est un moyen sûr pour réduire, voire arrêter l’alopécie pour avoir une pousse de cheveux saine et durable. Alors, abandonner vos complexes et laissez-vous tenter !

Autres articles

Eponge en silicone : est-ce une vaste plaisanterie ?!

Irene

Sourcils parfaits : comment les maquiller en quelques secondes ?

Irene

Le masque de ventre pour femme enceinte, utile ou gadget ?

Irene

Mes 10 cosmétiques de supermarché favoris de tous les temps

Irene

Gommage visage : voici le meilleur gommage de la Terre (oui oui !)

Irene

10 coffrets cadeau pour les fans de soins

Irene